Le Oppo Find X se dévoile dans cette prise en main, et ça promet

The Verge vient encore de nous rendre verts de jalousie. Le média américain a en effet eu l’occasion de prendre en main, en avant-première, le Oppo Find X. Si vous n’en avez pas entendu parler, pas de panique, nous allons tout vous dire à son sujet un peu plus bas, mais pour l’heure, tout ce qu’il faut savoir, c’est que le mobile s’annonce comme l’un des premiers smartphones véritablement borderless.

Si depuis quelques années les constructeurs redoublent d’efforts pour améliorer le taux d’occupation de l’écran sur la façade de leurs différents flagships (quitte à devoir faire avec une vilaine encoche), Oppo a pour sa part discrètement trouvé une solution au problème. Loin des annonces bidon de Lenovo et de son Z5, le constructeur – chinois lui aussi – nous présentera officiellement son Find X dès aujourd’hui. Un smartphone qui a définitivement une longueur d’avance sur la concurrence. Tout du moins en termes de conception.

Le Oppo Find X, l’un des premiers smartphones véritablement borderless, avec des modules photo rétractables, vient d’être pris en main par le site américain The Verge. Le mobile du futur enfin parmi nous ?

De prime abord, le Find X ressemble à s’y méprendre à un Samsung Galaxy S9. Le terminal profite en effet d’une silhouette très semblable à celle du fleuron de la firme coréenne, avec des côtés légèrement incurvés et un form factor globalement similaire. La principale différence entre les deux mobiles – d’un point de vue design – vient des bordures supérieures et inférieures du Find X, nettement plus fines que celles de son rival.

Le Oppo Find X : le borderless tel qu’il devrait être depuis deux ans

Le mobile profite d’un écran qui se déploie véritablement sur la quasi-totalité de la face avant du smartphone (avec un taux d’occupation de 92,25% de l’espace disponible en façade selon Oppo)… pour un résultat inattaquable d’un point de vue esthétique. Une prouesse rendue possible grâce à un tour de passe-passe de son constructeur.

Ici, pas de caméra frontale apparente. Tout est planqué dans le corps de l’appareil et se déploie à la demande, au moyen de ce que nous décrirons comme une sorte de “tiroir mécanisé”. Ce tiroir embarque à la fois l’APN frontal, les capteurs dédiés à la reconnaissance faciale et le double module photo dorsal, lui aussi dissimilé dans le châssis de ce Find X.

Pour faire apparaître l’ensemble, un simple clic sur l’application photo du terminal suffit. La partie rétractable dépassera alors sur le haut de l’appareil et se reprendra automatiquement son positionnement initial lorsque l’appli photo sera fermée.

Une fiche technique haut de gamme et un prix normalement restreint

Sous l’écran OLED Full HD+ de 6,4 pouces du Oppo Find X se cache un Snapdragon 845. Le dernier SoC haut de gamme de Qualcomm est ici accompagné de 8 Go de RAM, 256 Go d’espace de stockage et se trouve alimenté par une batterie de 3730 mAh.

Le mobile tourne sous Android Oreo 8.1 et embarque, comme évoqué, deux appareils photo. Un capteur selfie de 25 Mpx et un double capteur principal regroupant deux modules de 16 + 20 Mpx. On notera par contre l’absence de lecteur d’empreintes digitales. Il faudra donc compter uniquement sur la reconnaissance faciale pour s’identifier. Heureusement, selon The Verge, cette dernière est efficace.

Pour ce qui est du prix, Oppo reste vague pour l’instant en indiquant que son mobile sera commercialisé à un tarif inférieur à celui de ses principaux concurrents. Nul doute qu’on sera fixé un peu plus tard dans la journée lorsque le constructeur aura présenté officiellement son Find X, à l’occasion d’un événement organisé au Louvre.

Mots-clés oppooppo find x