Le Palm Pre en vidéo…

La semaine dernière, le constructeur historique a présenté son Pre, le premier smartphone à utiliser la plateforme mobile Palm webOS. Un véritable engouement s’en est suivi, de nombreux blogs ont relayé l’information et un véritable buzz comme on les aime a fini par exploser sur la toile. Ce qu’on peut parfaitement comprendre, en regardant cette vidéo tournée par Engadget.

palmtre1

palmtre2

Petite piqure de rappel oblige, voici les caractéristiques techniques de la bête (vive le copier / coller) :

  • Connectivité haute vitesse (EVDO Rev. A ou UMTS HSDPA).
  • Wi-Fi 802.11 b/g.
  • GPS intégré.
  • Écran tactile HVGA de 3,1 po, couleurs 24 bits.
  • Écran à capteur de mouvements pour une navigation intuitive.
  • Clavier QWERTY coulissant.
  • Courriel, incluant Outlook EAS (pour accéder aux serveurs Microsoft Exchange. d’entreprise) et comptes personnels (POP3, IMAP).
  • Navigateur Web performant.
  • Nombreuses fonctions multimédias (photos, vidéos et musique).
  • Appareil photo de 3 mégapixels avec flash à DEL et profondeur de champ étendue.
  • Prise de 3,5 mm pour écouteurs.
  • Bluetooth® 2.1 + EDR et prise en charge du profil Bluetooth A2DP stéréo.
  • Mémoire interne de 8 Go.
  • Mode stockage de masse USB.
  • USB 2.0 haute vitesse avec port MicroUSB.
  • Capteur de proximité désactivant les fonctions tactiles et éteignant l’écran lorsque le téléphone est placé près de l’oreille.
  • Photocapteur réduisant la luminosité de l’écran pour économiser la batterie lorsqu’il y a peu de lumière ambiante, par exemple, la nuit ou dans un cinéma.
  • Accéléromètre orientant automatiquement l’affichage des pages Web et des photos selon la position du téléphone.
  • Interrupteur de sonnerie permettant de couper la sonnerie au toucher d’un bouton.
  • Batterie rechargeable amovible.

Sacrée liste, non ? Oui, mais ce qui est encore plus remarquable, c’est la fluidité de cet O.S mobile. Sur la vidéo tournée par Engadget, ce dernier a l’air aussi fluide, aussi accessible et aussi bien foutu que celui de l’iPhone. Alors certes, il ne s’agit que d’une démonstration, il faudrait l’avoir en main pour y voir plus clair, mais le résultat reste quand même des plus bluffants.

Ce qui prouve bien que Palm n’est pas mort. Non, même qu’il bouge encore un peu et qu’il y a des chances qu’il renverse la vapeur avec son Pre. En ce qui me concerne, je dois bien avouer que je suis complètement conquis par les caractéristiques techniques de l’appareil, qui se paye en plus le luxe de corriger les défauts de l’iPhone 3G.

Résultat des courses, j’ai comme une grosse envie de le tester…

Via Engadget