Le passage des Mac sous ARM risque de coûter cher à Apple

En abandonnant les puces Intel sur les Mac en faveur des processeurs ARM, Apple risque apparemment de faire face à un nouveau défi en termes de coût. C’est en tout cas ce que suggère un nouveau rapport signé Ming-Chi Kuo.

Ce n’est un secret pour personne, Apple utilisera dorénavant des puces ARM sur les Mac. Ayant été annoncée lors de la WWDC 2020 qui a récemment eu lieu aux États-Unis, cette nouvelle n’a pas tardé à être relayée par les experts. Ming-Chi Kuo fait partie de ceux qui n’ont pas attendu longtemps pour y réagir.

Crédit : Zhiyue Xu – Unsplash.com

Le célèbre analyste qui officie au sein du cabinet TF International Securities a ainsi publié un premier rapport consacré à ce passage de la Pomme vers l’architecture ARM qui, au cas où vous ne le sauriez pas encore, équipera à terme et sous deux ans ses ordinateurs de processeurs Apple Silicon.

D’après le document, ce choix pourrait avoir un impact sur les prix des Mac.

Un changement qui coûtera visiblement cher à la firme

À en croire Kuo, le passage à ARM fera naître des coûts supplémentaires à cause « des modifications de conception ». À ce propos, l’analyste semble évoquer à la fois les coûts supportés par la firme de Cupertino elle-même et par les fournisseurs.

Certes, on ignore encore l’impact de cette augmentation des dépenses sur les consommateurs, mais Apple dispose de deux options.

Le constructeur peut choisir de nous faire supporter les augmentations en revoyant à la hausse le prix des Mac ou bien se contenter de l’économie d’échelle réalisée grâce à la quantité considérable de processeurs Apple Silicon commandés auprès des fournisseurs. Justement, Kuo estime que les achats augmenteront au cours des prochains mois en raison de la pandémie de Covid-19 qui oblige la grande majorité de la population mondiale à travailler à domicile.

À lire aussi : Un iMac 24 pouces sous ARM fin 2020 ?

Une augmentation autour de 15 %

Concrètement, Ming-Chi Kuo pense que les livraisons de MacBook devraient augmenter de 15 % au deuxième semestre de l’année en cours, portant le volume annuel des ventes à environ 16 millions d’unités.

« Notre dernière enquête indique que la demande de Magic Keyboard devrait augmenter de 10 à 20 % en raison des demandes, meilleures que prévu », a-t-il d’ailleurs souligné.

Il est intéressant de noter que contrairement aux prévisions de l’analyste qui prétendaient un passage à ARM de tous les Mac dans 12 à 18 mois, Apple a décidé d’adopter une stratégie de transition beaucoup plus lente. Selon Tim Cook, cette démarche prendra environ deux ans.

À lire aussi : Apple officialise le passage des Mac sous ARM

Mots-clés applemac