Le patron d’Uber, Travis Kalanick, a démissionné

La nouvelle est tombée, le patron et cofondateur d’Uber, Travis Kalanick, vient d’être poussé vers la sortie par cinq des principaux actionnaires de la compagnie de transport VTC. Ce départ voulu définitif intervient alors que Kalanick s’était récemment vu imposer un congé forcé suite à un coup de pression émanant directement du conseil d’administration de la société.

Cette prise de décision – qualifiée de “révolte des actionnaires” par le New York Times – a lieu alors qu’Uber traverse une large période de troubles et que la firme subit de plein fouet plusieurs actions en justice simultanées, notamment pour des affaires de harcèlement sexuel, de discrimination et de fraude.

Les principaux actionnaires d’Uber ont contraint Travis Kalanick, son CEO et co-fondateur, à mettre un terme définitif à ses fonctions au sein de l’entreprise.

Alors que la société est en quête d’un changement en profondeur tant en termes de politique que de méthodes, le maintient de Travis Kalanick à son poste sonnait probablement comme tenter de faire du neuf avec du vieux. Les prises de position discutables de ce dernier au fil des ans, lui auront finalement coûté sa propre place au sein de l’entreprise.

Essayer de soigner sa sortie…

Dans une déclaration Travis Kalanick évoque son départ, il explique : “J’aime Uber plus que tout au monde, mais en cette période difficile de ma vie personnelle, j’ai accepté la demande des investisseurs de me tenir à l’écart en vue de laisser Uber poursuivre sa construction plutôt que d’être distrait par un autre combat“.

Les investisseurs et le conseil d’administration d’Uber auront à présent la lourde responsabilité de trouver un nouveau (ou une nouvelle) CEO pour la compagnie. Uber est d’ailleurs en pleine restructuration, la firme a notamment mis en place le programme “180 jours de changement” visant à rectifier le tir en termes d’image de marque après que de nombreux scandales aient entaché la réputation de l’entreprise.

Dans cette même optique, Uber a récemment débauché Bozoma Saint John (ancienne responsable du marketing pour iTunes et Apple Music), pour qu’elle occupe le poste de chief brand officer. Cette dernière devra désormais faire tout son possible pour redorer le blason de la compagnie fondée par Travis Kalanick et Garrett Camp.

Mots-clés uber