Le PC Engine Core Grafx est de retour au format mini

C’est l’une des surprises les plus inattendues de cet E3 – l’éditeur Konami a révélé la sortie prochaine d’un PC Engine au format mini, évidemment semblable à la NES Mini de Nintendo ou encore Playstation Classic de Sony.

C’est le géant du jeu vidéo japonais Konami qui se charge ainsi de distribuer la console, ayant racheté en 2012 l’éditeur de jeu Hudson Soft, l’un des co-créateurs originaux du PC-Engine avec NEC Corporation en 1987.

Konami

Une console plug’n’play

Une des originalités de cette console mini est son apparence qui diffère selon les régions – si la version japonaise conserve son design blanc d’origine, l’Europe a droit à celui de sa version relookée de couleur noire sortie en 1989.

Décrite comme plug’n’play, le PC Engine Core Grafx Mini disposera d’une sortie HDMI, d’un système de sauvegarde rapide et d’un multitap vendu séparément permettant de jouer jusqu’à cinq joueurs en simultané. Aucune date de sortie n’a néanmoins été annoncée.

Une poignée de jeux faisant partie de la sélection finale ont d’ores et déjà été dévoilés. Les jeux étant logiquement différent selon les régions, la version européenne partage pour l’instant le même line-up que son homologue américain: R-Type, New Adventure Island, Ninja Spirit, Ys Book I&II, Dungeon Explorer et Alien Crush sont confirmés. Le site officiel indique également que tous les jeux présents seront intégralement en anglais.

Une ludothèque culte

Konami partage une histoire particulière avec la France. C’est en effet le seul pays européen à recevoir une distribution officielle de la console – NEC Japan n’ayant que peu d’intérêt pour le vieux continent, c’est la société Sodipeng qui s’est alors chargé d’adapter et de sortir le PC-Engine sur nos terres françaises, le 22 novembre 1989 soit deux ans après la sortie japonaise. Peu connue du grand public, la console ne recevra qu’un succès d’estime parmi les gamers français les plus passionnés de jeux vidéo japonais.

Malgré son statut quasi-confidentiel en Europe, sa popularité au Japon a fait du PC Engine de facto la principale rivale à la Super Famicom de Nintendo. La console a vu naître de nombreux jeux cultes comme Bomberman, Devil’s Crush, PC Kid (Bonk’s Adventure) ou des portages de jeux populaires comme Castlevania: Rondo of Blood ou encore Street Fighter II.

Mots-clés rétro-gaming