Le PDG d’Amazon met la main à la poche pour aider l’Australie à se remettre des feux de brousse qui ont fait des ravages

Les ravages des feux de brousse qui ont eu lieu en Australie ont fait parler d’eux aux quatre coins de la planète. Face à cela, de nombreuses célébrités ont fait le geste de faire divers dons.

Parmi ces personnes, on peut citer le PDG d’Amazon, Jeff Bezos. Par le biais d’une publication sur Instagram il y a quelques jours, ce dernier a annoncé que sa boîte fera un don de 650.000 dollars afin d’aider l’Australie après ces catastrophes.

Crédits Pixabay

Un geste qui sera le bienvenu face à ces catastrophes qui ont entraîné d’énormes pertes, que ce soit au niveau de la faune ou de la flore. En effet, plus d’un milliard d’animaux et 25 millions d’acres de terre ont été emportés par les flammes depuis que les incendies ont commencé à avoir lieu, c’est-à-dire en septembre 2019.

Des feux de brousse qui ont fait beaucoup de dégâts

Selon les déclarations de Bezos, une valeur de 650 000 $ en provisions et services nécessaires sera donnée à l’Australie afin que cette dernière puisse se remettre de ces feux de brousse ravageurs. L’ensemble de sa société semble également particulièrement touché.

En effet, sur son site internet, on a pu voir qu’Amazon a déclaré que les « cœurs vont à l’Australie aux communautés du pays, à la brousse et à la faune sauvage touchée par les feux de brousse dévastateurs ». En plus de cela, la société précise que les dons en espèces, la logistique ainsi que la technologie d’Amazon seront utilisés pour soutenir pour les organisations qui se trouvent être en première ligne des services de secours.

Comme nous l’avons déjà indiqué, ces terribles incendies ont jusqu’à présent touché plus de 10 millions d’hectares de terre et tué à peu près 1 milliard d’animaux. 27 personnes y ont également laissé leur vie.

Le réchauffement climatique, la cause de ce carnage ?

Selon les informations partagées, ces incendies ont débuté à cause de conditions climatiques particulièrement chaudes et sèches.

L’année précédente, l’Australie a connu son printemps le plus aride. Les températures moyennes y étaient de plus de 40,5°C et le 18 décembre 2019 a été le jour le plus chaud jamais enregistré en Australie.

Face à cela, les Australiens se mettent désormais à militer. Il y a quelques jours, nous pouvions en compter des milliers dans les rues, réclamant des actions concrètes afin de lutter contre le réchauffement climatique.

Mots-clés australiejeff bezos