Le PDG de Juul démissionne et la société déclare l’arrêt de toutes les annonces concernant ses produits

Le PDG de Juul Labs, Kevin Burns, vient d’annoncer sa démission, comme l’indique un communiqué de presse publié sur le site web de la compagnie. De plus, le géant de la cigarette électronique basé à San Francisco a aussi annoncé son intention d’arrêter de faire de la publicité pour ses produits.

Ils vont ainsi stopper les campagnes de publicité affichée, la diffusion de publicités télévisées et les annonces sur le web.

Facepalm

Crédits Pixabay

Cette démission du PDG de Juul intervient après que le neuvième cas de décès dû aux cigarettes électroniques ait été enregistré aux États-Unis. Toutefois, aucun de ces cas n’a été confirmé avoir un lien direct avec la compagnie.

Juul s’est aussi engagée à cesser de faire du lobbying auprès de la FDA (Food and Drug Administration) concernant les problèmes liés aux cigarettes électroniques.

La déclaration de l’ex-PDG

Burns a déclaré dans un communiqué de presse que travailler chez Juul Labs a été un honneur pour lui et qu’il croit que la mission de la société d’éliminer les cigarettes classiques est d’une importance vitale. Il a aussi ajouté qu’il était très fier des efforts accomplis par son équipe afin de mener l’industrie dans des actions contre l’usage des produits se rapportant au vaping chez les mineurs.

Concernant sa décision de quitter son poste, Burns a déclaré que depuis qu’il a rejoint Juul, il a travaillé non-stop pour transformer la petite entreprise en une entreprise mondiale. Il a ainsi décidé de partir, car c’est selon lui le moment idéal pour le faire.

Un nouveau président

Sans tarder, Kevin Burns a été remplacé par K.C. Crosthwaite qui est le directeur de la croissance de la grande entreprise de tabac Altria. Cette dernière possède les 35% de Juul Labs.

Crosthwaite travaillait auparavant comme responsable de la supervision des cigarettes Marlboro au sein de la société. Il était également en charge de lancer les dispositifs pour cigarettes non combustibles comme l’IQOS.

Juul est actuellement dans le collimateur de plusieurs organismes fédéraux concernant de nombreuses affaires comme la commercialisation des e-cigarettes auprès de mineurs. Ainsi, il est peut-être possible que Kevin Burns ait préféré démissionner pour ne pas avoir à gérer la situation actuelle de la compagnie.

Mots-clés Juul