Le Pentagone va payer pour utiliser le réseau Starlink de SpaceX en Ukraine

L’invasion de l’Ukraine par la Russie ne semble pas encore prête de s’arrêter. Au cours de ce conflit, de nombreuses infrastructures ont été détruites, notamment celles qui assurent les télécommunications. Aujourd’hui, on sait que le Pentagone prévoit de payer pour utiliser les services du réseau Starlink de SpaceX dans le pays.

Dès le début de l’invasion en 2022, l’entreprise SpaceX d’Elon Musk avait proposé de fournir des terminaux du réseau de satellites Starlink à l’Ukraine. Cela a permis au pays de rester connecté malgré les dégâts causés par les combats. Toutefois, en septembre 2022, SpaceX a annoncé qu’ils ne pouvaient plus financer l’utilisation de Starlink dans le pays. L’entreprise avait alors demandé au Pentagone de prendre en charge les coûts de déploiement du service.

Starlink sur téléphone
Crédits ©fellowneko/123RF.COM

Ainsi, le Pentagone vient de confirmer qu’un accord est en place pour maintenir en place les services de communications qui sont vitaux pour l’Ukraine.

Assurer les communications en Ukraine

D’après une déclaration du Département de la Défense des Etats-Unis le 1er juin dernier, les communications par satellites constituent une couche vitale des réseaux de communication en Ukraine. Le département a ainsi signé un accord avec Starlink pour obtenir des services de ce type.

On peut aussi lire dans le communiqué que le Pentagone continue de travailler avec une variété de partenaires internationaux pour s’assurer que l’Ukraine dispose des capacités de communications et des satellites dont le pays a besoin.

Le Pentagone n’a révélé aucun détail concernant le contrat avec SpaceX pour des raisons de sécurité opérationnelle.

Ce qu’en dit SpaceX

Du côté de SpaceX, l’entreprise avait exprimé son inquiétude en début d’année concernant le fait que le réseau Starlink puisse être utilisé par l’armée ukrainienne pour mener des attaques. Gwynne Shotwell, présidente de la compagnie et directrice des opérations auprès de SpaceX, a déclaré que « le service n’a jamais, jamais été destiné à être utilisé comme arme ».

Quoi qu’il en soit, en décembre dernier, SpaceX a révélé que l’entreprise allait développer un projet partenaire dénommé Starshield. Ce service sera mis en place pour être utilisé par les agences gouvernementales, notamment celles qui travaillent dans le secteur de la sécurité nationale.

Pour le moment, aucun signe ne suggère une fin pour le conflit en Ukraine. Attendons de voir s’il y aura une évolution de la situation au cours de la deuxième moitié de cette année.

SOURCE: Space.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.