Le Pentagone va rendre publiques des découvertes faites sur les OVNIS

Les révélations se poursuivent au sein du Pentagone. En avril 2020, le département américain de la Défense a déclassifié trois vidéos montrant des « phénomènes aériens non identifiés », filmées par des caméras des avions de l’US Navy.

Aujourd’hui, le Pentagone s’apprête à rendre publiques certaines découvertes faites sur les OVNIS ces dernières années. D’après le New York Times, cette décision fait suite à une pression exercée par des membres de la commission spéciale sur le renseignement qui réclament la publication non classifiée de ces documents.

La photo d'un OVNI

Crédits Pixabay

Le New York Times en a profité pour annoncer que le Pentagone n’a jamais démantelé son programme de recherche sur les OVNIS.

Des preuves de l’existence des extraterrestres ?

D’après le New York Times le Pentagone détiendrait des informations sur des engins volants dont l’origine n’a pas pu être déterminée. Eric Davis, un consultant qui travaille aux côtés du département de la Défense dans le cadre de son programme de recherche sur les OVNIS, a révélé qu’il a été mis au courant de l’existence de « véhicules qui n’ont pas été fabriqués sur Terre. »

À en croire ses dires, les spécialistes qui travaillent sur ce programme ont été incapables de déterminer leur origine. « Nous ne pouvons pas les avoir faits nous-mêmes » a déclaré Eric Davis. Les ufologues pensent qu’il s’agit d’une preuve de l’existence des extraterrestres. Même si cette possibilité n’est pas à écarter, les membres du sénat ne sont pas du même avis. Ils croient que ces « phénomènes aériens non identifiés » pourraient plutôt être liés à des menaces venant d’autres pays.

À lire aussi : OVNIS, les rapports de l’US Air Force révélés

Les États-Unis veulent protéger leurs arrières

Marco Rubio, président de la commission spéciale sur le renseignement, fait partie des personnes qui pensent que ces OVNIS peuvent représenter un danger pour la sécurité intérieure des États-Unis. Il estime que la publication des découvertes faites par le Pentagone est d’une importance capitale.

« Nous avons ces choses qui volent au-dessus de nos bases où nous réalisons des exercices militaires, et nous ne savons pas ce que c’est. Franchement, je dirais que si c’est quelque chose qui ne vient pas de cette planète, cela serait peut-être mieux qu’une sorte d’avancée technologique des Chinois, des Russes, ou d’un autre adversaire qui leur permet de réaliser ce type d’activités. »

Harry Reid, ancien sénateur du Nevada, a également fait part de ses inquiétudes en déclarant qu’il était « très important que des informations à propos de la découverte de matériaux physiques ou d’appareils soient rendues publiques. »

À lire aussi : Le Japon travaille sur des protocoles pour se protéger des OVNIS

Mots-clés ovni