Le Petit Nicolas…

Attention, cette fois c’est du lourd, c’est du sérieux. Oui parce que le Petit Nicolas fait partie des héros de mon enfance. Sans rire, j’ai du lire ses différentes aventures une bonne vingtaine de fois, et ce sans jamais m’en lasser. Le style si particulier de Sempé a d’ailleurs séduit des millions de gens dans le monde, ce qui explique sans doute pourquoi son personnage phare va être adapté au cinéma l’année prochaine.

Et vous savez ce qui est le plus beau ? Je vous le donne en mille… Le film sortira très exactement le 30 septembre prochain, soit pile poil le jour de mon anniversaire. D’ailleurs, je soupçonne Laurent Tirard (le réalisateur) de l’avoir fait exprès. Oui parce qu’il doit lire la Fredzone et qu’il a ainsi décidé de me rendre hommage. Ou alors c’est peut-être Valérie Lemercier. Ou encore Kad Merad, tiens…

Bref, notre petit Nicolas mène une existence paisible, heureuse, avec ses chouettes camarades et tout, lorsqu’il apprend que sa mère est peut-être bien enceinte. Là, c’est le drame, le vrai, le grand et il décide donc de devenir un enfant modèle pour que ses parents ne finissent pas par l’abandonner dans la forêt. Seulement voilà, c’est souvent lorsqu’on essaye de trop bien faire que l’on commet les pires maladresses possible. Et notre pauvre Nicolas va finir par s’attirer les foudres de ses parents, ce qui va le plonger dans une amertume sans nom.

Jusqu’à ce qu’il décide de se venger et de se débarrasser de cet encombrant petit frère, ou petite soeur…