Le Pixel 5 officiel, voici le nouveau roi de la photo

Le Pixel 5 a été présenté hier soir par Google. Au programme, une fiche technique milieu de gamme et un gros focus sur la photo.

La forme ne change pas. Le Pixel 5 hérite à peu de choses près du châssis du Pixel 4a. Même forme, même ergonomie, Google a clairement recherché l’homogénéité au sein de la gamme.

Le Pixel 5 en version sauge
Le Pixel 5 en version sauge

Les matériaux, en revanche, changent. Le Pixel 5 hérite en effet d’un boîtier composé à 100 % d’aluminium recyclé et d’un verre Corning Gorilla Glass 6. Il a également le bon goût de se décliner en deux couleurs différentes : Juste noir et Subtilement sauge.

Pixel 5, un smartphone bien équilibré

Contrairement aux Pixel 4 et Pixel 4 XL l’année dernière, le Pixel 5 se veut moins ambitieux sur le plan technique.

Il hérite ainsi d’un écran OLED limité à une définition en Full HD +, avec une résolution en 2 340 x 1 080, une densité de pixel de 432 ppp et un taux de rafraichissement de 90 Hz. Le processeur vient pour sa part se positionner sur un segment milieu de gamme.

Pour compresser les coûts, Google a en effet choisi d’équiper son nouveau téléphone d’un Snapdragon 765G couplé à 8 Go de mémoire vive et 128 Go de stockage… non extensibles. Une batterie de 4 000 mAh complète l’ensemble, avec en prime la charge rapide 18 W et un connecteur USB Type-C 3.1 compatible USB-PD 2.0. Google promet entre un et deux jours d’autonomie en moyenne.

La 5G répond bien entendu présente et le téléphone prend aussi en charge le WiFi 802.11 ac. Il est également équipé d’un lecteur d’empreintes, placé à l’arrière de son boîtier. A noter que le terminal est également résistant aux éclaboussures. Il bénéficie en outre de la charge sans fil, dans les deux sens.

Le Pixel 5 peut résister aux éclaboussures

Un ultra grand angle à la place du téléobjectif

C’est comme à chaque fois sur le volet photographique que Google a choisi de se focaliser.

Techniquement, le module arrière regroupe donc deux capteurs et deux optiques. Le capteur principal atteint les 12,2 millions de pixels et il bénéficie de la technologie double pixel. Son optique est un grand angle, avec un champ de vision de 77 ° et une ouverture confortablement calée à f/1.7. En prime, l’appareil bénéficie d’un double système de stabilisation optique et électronique et d’une mise au point automatique avec détection de phase double pixel.

Ici, il est donc très difficile de ne pas penser au Pixel 4a, que nous avons par ailleurs pu tester pendant plusieurs semaines.

Mais le Pixel 5 ne s’arrête pas là. Il embarque aussi un deuxième capteur, un capteur offrant cette fois une définition de 16 millions de pixels et accompagné… d’un ultra grand angle ouvrant à f/2.2 et offrant un champ de vision de 107°.

Cette année, Google a donc fait le choix de se répartir du téléobjectif et de le remplacer par un ultra grand angle. Un choix finalement très logique compte tenu de l’avance dont bénéficie la firme en terme de traitement logiciel. Le Pixel 4a, par exemple, ne propose qu’un zoom numérique, mais ce dernier s’avère redoutable tant que l’on s’en tient à un grossissement en 3x ou 5x. Dans ce contexte, on comprend bien entendu ce qui a motivé ce choix.

La caméra frontale atteint pour sa part une définition de 8 millions de pixels et elle s’accompagne d’une optique ouvrant à f/2.

La charge sans fil répond présente, dans les deux sens

Un smartphone qui muscle son jeu sur le terrain de la vidéo

Il y a également du nouveau sur les formats vidéo. Contrairement au Pixel 4a, le Pixel 5 sera capable de filmer en 4K à une cadence de 60 images par seconde, pour des vidéos plus fluides – ou pour de beaux ralentis en post production. Et si vous baissez la définition en 1080p, alors vous pourrez monter à une cadence de 240 images par seconde.

Gros bémol en revanche, la caméra frontale ne dépasse pas les 1080p et cela risque de beaucoup décevoir les adeptes de vlogging.

Un look qui s'aligne sur celui des autres appareils de la gamme
Un look qui s’aligne sur celui des autres appareils de la gamme

Prix et disponibilité

Mais il nous reste encore à aborder la question du prix, avec cette fois une très bonne nouvelle à la clé. Le Pixel 5 est proposé à 629 € et donc à un prix bien plus bas que beaucoup de ses concurrents.

Il peut d’ailleurs être précommandé dès à présent, par le biais de la boutique de Google.

Le Pixel 5 sera commercialisé le 15 octobre, soit dans une quinzaine de jour. Si vous le précommandez avant le 14 octobre, alors Google vous offrira un casque Bose QC35 II.

Mots-clés googlepixel 5