Le Pixel 5a confirmé par Google, Jon Prosser n’est pas près de retrouver ses sourcils

Jon Prosser a refait parler de lui hier en fin de journée en annonçant une bien triste nouvelle, à savoir l’annulation pure et simple du Pixel 5a. Relayé par Android Central, le leakeur expliquait ainsi en substance que la pénurie de puces avait contraint Google à abandonner le projet.

Une information démentie quelques heures plus tard par… Google.

Comme souvent, tout a commencé par un tweet. Tweet dans lequel Prosser expliquait que Google avait été contraint d’annuler le Pixel 5a, faute de puces suffisantes.

Le Pixel 5a 5G n’est pas annulé

A peine une heure plus tard, Android Central a remis une pièce dans la machine en citant le leakeur et en appuyant ses informations, citant ses propres sources. Les jours du Pixel 5a semblaient donc bien comptés.

Du moins jusqu’à ce que Google revienne officiellement sur cette histoire et confirmer l’existence – et le futur lancement – du Pixel 5a 5G.

Un lancement qui se fera cependant en demie teinte, le communiqué de Google n’évoquant qu’une poignée de marchés :

“Le Pixel 5a 5G n’est pas annulé. Il sera disponible plus tard cette année aux Etats-Unis et au Japon, et annoncé comme lors de l’introduction de la série A l’année dernière.”

Porte-parole de Google – 9to5Google

Une sortie aux Etats-Unis et au Japon – quid de l’Europe ?

Contrairement à ce que Jon Prosser et Android Central ont affirmé, le Pixel 5a 5G ne sera donc pas annulé et il verra bien le jour. En revanche, et il s’agit clairement d’une mauvaise nouvelle, il ne sera pas commercialisé sur tous les marchés. Pour le moment, les deux seuls marchés visés par Google sont ainsi les Etats-Unis et le Japon.

Cela veut-il dire que Google ferme la porte au nez de l’Europe ? C’est une possibilité, mais nous devrions en avoir le coeur lors de la prochaine Google I/O, et donc en mai. D’ici là, il sera sans doute préférable d’éviter de se perdre en conjecture.

Encore plus si vous vous souciez de vos sourcils, ce qui ne semble pas être le cas de Jon Prosser.

Mots-clés googlepixel 5a