Le PlayStation Network a-t-il été hacké ?

Le PlayStation Network a eu un début d’année assez mouvementé. La plateforme a effectivement été victime de plusieurs bugs depuis ce week-end et elle est même tombée hier en fin d’après-midi, autour de 17 heures. Sony a annoncé une maintenance de plusieurs jours dans la foulée mais tout est rentré dans l’ordre tôt ce matin. La question que tout le monde se pose, c’est évidemment de savoir si le PSN a été hacké.

Tout a commencé le 2 janvier dernier lorsque de nombreux joueurs ont été confronté à des problèmes de connexion visant la boutique de la firme mais également toutes les options relatives aux jeux en réseau.

PSN hacké

Le PSN a-t-il été la cible d’une attaque hier soir ?

L’affaire a pris une toute nouvelle tournure hier après-midi lorsque le PSN est devenu totalement inaccessible.

Le PSN est totalement tombé hier en fin d’après-midi

Sony a été prompt à réagir et la firme a alors évoqué la tenue d’une maintenance. Elle était censée se terminer à la fin de la semaine, et plus précisément autour du 7 janvier.

Contre toute attente, le PlaySation Network est redevenu accessible cette nuit et tous les voyants sont au vert depuis.

Personne ne sait ce qui s’est passé mais les spéculations vont bon train depuis quelques heures. Certains pensent que la plateforme a été touchée par une simple panne de serveur et que Sony a préféré voir large pour éviter de s’attirer les foudres des joueurs. D’autres personnes évoquent cependant une théorie différente : l’attaque DDoS.

Ce n’est un secret pour personne mais le PSN est souvent visé par les hackers et nous en avons encore eu la preuve l’année dernière lorsque la Lizard Squad a lancé une attaque DDoS sur les serveurs du géant nippon pour faire tomber le service.

Or justement, si vous suivez l’actualité avec soin, alors vous savez sans doute que Steam a été victime d’une attaque de ce type le mois dernier. Les pirates avaient aussi menacé de s’en prendre au Xbox Live et au PSN et on peut légitimement se demander s’ils n’ont pas mis leurs menaces à exécution.

Je vous avoue que cette théorie me semble un peu tirée par les cheveux. Si le PlayStation Network avait réellement été la cible d’une attaque DDoS, alors toute l’infrastructure serait directement tombée et les utilisateurs n’auraient pas été confrontés à ces bugs évoqués un peu plus haut.

Une chose est sûre en tout cas, cette maintenance n’était absolument pas prévue au programme et c’est précisément ce que PlayStation a déclaré sur son compte Twitter hier soir.

Mots-clés hackingpsnsony