Le plus gros tricératops jamais découvert est à vendre

Très prochainement, à Paris, la maison de ventes aux enchères Giquello proposera un squelette de dinosaure. Et il ne s’agira pas des restes d’un spécimen quelconque, mais de celui du fameux Big John.

Retrouvé en 2014, sur le territoire américain, Big John est plus précisément le plus grand tricératops jamais répertorié. Ajoutés à cela, les restes de ce spécimen sont dans un état de conservation remarquable. Ce qui ne manquera pas de faire grimper la valeur de cet artefact.

L'image d'un tricératops
Crédits Engin Akyurt – Pixabay

Selon les estimations, la vente de Big John devrait ainsi rapporter entre 1,4 et 1,8 million de dollars. Si cette somme vous semble un peu exagérée, sachez que l’année dernière, le squelette d’un T-Rex est parti à un prix largement supérieur.

À préciser toutefois que face aux ventes de fossiles de ce type, la communauté scientifique s’inquiète.

Big John, le plus grand tricératops de toute l’histoire

Ce tricératops unique en son genre vivait sur notre planète durant le Crétacé, sur l’ancienne île-continent Laramidia. Ainsi, selon l’estimation des paléontologues, les restes découverts datent d’il y a plus de 66 millions d’années. Pour la précision, son squelette est complet à 60 %, et son crâne l’est à 75 %.

Apparemment, c’est la boue qui a recouvert ce reptile qui a permis cette excellente conservation après sa mort. Avec une tête qui fait 2 mètres de large et un corps qui fait en tout 8 mètres de long, Big John est le plus imposant tricératops de toute l’histoire.

Mais même avec ses deux impressionnantes cornes, capables de supporter une pression d’environ 16 tonnes et faisant chacune 1,1 m de long et 30 cm de large à la base, Big John semble avoir perdu la vie suite à un affrontement. Les experts se sont basés sur une fissure retrouvée sur l’une de ses clavicules pour avancer cela.

A lire aussi : Deux membres viennent s’ajouter à la famille des Triceratops grâce à la découverte de nouveaux spécimens au Nouveau-Mexique

Cette relique rejoindra prochainement la collection d’un riche acheteur

Déterré en 2014 par le paléontologue Walter W. Stein, dans le Dakota du Sud (États-Unis), Big John sera exposé au grand public, à Paris, au 13, rue des Archives, du 16 septembre au 15 octobre 2021. Puis, le 18 octobre prochain, Big John sera présenté à l’Hôtel Drouot à Paris. Enfin, la maison Giquello le mettra en vente le 21 octobre 2021, durant son événement baptisé Naturalia.

Ce fossile de tricératops partira probablement à un peu moins de 2 millions de dollars. Mais si l’on compare ce prix à ce qu’a rapporté une vente qui date d’octobre 2020, cette somme est vraiment modique. En effet, le squelette de Stan, un T-Rex, est parti à 31,8 millions de dollars.

Ceci dit, si la vente de ce genre de fossile fait la joie des riches collectionneurs, elle ne fait pas l’unanimité auprès des chercheurs. Pour cause, ces fossiles, très utiles pour la communauté scientifique, finissent dans les vitrines privées, seulement pour les beaux yeux de ceux qui ont les moyens de se les offrir.