Le Point Nemo, le cimetière des stations spatiales

Comme vous le savez probablement, nous avons déjà envoyé plusieurs satellites, fusées et stations spatiales dans l’espace. Cependant, ces objets spatiaux ne sont pas immortels et à un moment, ils sont sujets à un dysfonctionnement ou arrivent simplement en fin de vie. Justement, savez-vous ce qui advient de ces objets à la fin de leur vie ?

Selon The Guardian, il existe un endroit dans l’Océan Pacifique appelé « Point Nemo » qui accueille les vieux satellites, les pièces de fusée et les stations spatiales. Le nom technique de cet endroit s’appelle « point d’inaccessibilité de l’océan » et il se trouve à 2 700 km environ de toute terre.

Une photo de la Terre
Crédits Pixabay

Si vous êtes un lecteur ou une lectrice de Jules Verne, vous aurez peut-être deviné que le surnom de ce cimetière spatial, le Point Nemo, fait référence au capitaine fictif dans son roman 20 000 lieues sous les mers.

A lire aussi : L’ISS en danger ?

Mais pourquoi parler de ce cimetière spatial ?

En fait, des rapports ont récemment révélé l’existence de fissures sur la Station spatiale internationale (ISS). Bien que ces fissures ne révèlent pas un déclin imminent de l’ISS, elles attestent néanmoins que le vaisseau n’est plus jeune. Pour rappel, l’ISS est en orbite autour de la Terre depuis 1998. Cet engin spatial est le fruit de la collaboration entre la Russie, les Etats-Unis, le Canada et plusieurs pays européens. Des astronautes s’y succèdent depuis 2000.

A l’origine, l’ISS ne devait être en service que pendant 15 ans. Cependant, il a été autorisé à fonctionner jusqu’en 2024 au moins. Mais rien ne garantit que le vaisseau spatial tiendra le coup jusque-là. Comme l’explique la porte-parole de la Nasa, Angela Hart, la Nasa poursuit activement ses recherches scientifiques mais l’ISS arrivera à un moment à la fin de sa vie.

A lire aussi : Connaissez-vous les Xooglers ?

L’ISS rejoindra le Point Nemo

D’ailleurs, le responsable russe Vladimir Soloviev a récemment déclaré que la plupart des systèmes de vol de l’ISS avaient dépassé leur date d’expiration, ce qui pourrait entraîner des défaillances irréparables. La BBC a même rapporté que l’ISS faisait déjà face à une série de problèmes comme des dysfonctionnements, des fuites d’air et une « fatigue structurelle ».

Quoi qu’il en soit, plusieurs scientifiques pensent déjà au moyen de désorbiter l’ISS et de l’amener au Point Nemo. Pour information, l’ISS est aussi grand qu’un terrain de football américain et compte plusieurs modules, des panneaux solaires et des bras de robot à l’extérieur. La préoccupation des scientifiques est de ne pas séparer les modules lorsqu’il sera temps de faire désorbiter l’ISS et de faire entrer dans l’atmosphère.

En tout cas, pour la Nasa, la fin de l’ISS est claire. La station spatiale internationale rejoindra le fond de l’océan et s’offrira une nouvelle vie en devenant un habitat, un récif de corail.