Le point sur la mission Crew-3 de SpaceX à l’ISS

Après plusieurs reports, la capsule SpaceX a finalement décollé mercredi 10 novembre 2021 pour la Station spatiale internationale (ISS). Une météo défavorable et un problème « mineur » de santé chez un membre de l’équipage avaient retardé le départ. Partie du Centre Spatial Kennedy, la capsule s’est amarrée jeudi sur l’ISS pour une aventure qui va durer six mois.

Décollage d'une fusée

C’est le cinquième vol habité du vaisseau spatial Crew Dragon de la société SpaceX. Il matérialise la quatrième collaboration entre SpaceX et la NASA pour les vols vers la station spatiale. Pour cette mission, l’équipage devra assurer les tâches de maintenance de l’ISS. Des recherches scientifiques sont également prévues.

Des expériences scientifiques inédites

Les astronautes vont superviser une série de recherches, notamment une tentative de développement d’un « cristal parfait ». Les résultats de ces travaux devraient contribuer à mieux comprendre les processus biologiques dans l’espace.

Un autre test de l’impact de l’alimentation sur les astronautes va être réalisé au cours de cette mission. D’autres expériences vont être effectuées sur le capteur de guidage vidéo pour smartphone pour le pilotage, la navigation et le contrôle du robot en vol libre Astrobee.

Et qu’en est-il des problèmes de toilette sur l’ISS ?

Un précédent vol touristique à bord d’un Crew Dragon de SpaceX a révélé quelques pannes. Nommée Inspiration4, cette mission civile a été marquée par des problèmes de toilette et de ventilation.

« Il y a un réservoir de stockage où l’urine va être stockée [et] il y a un tube qui s’est déconnecté ou s’est décollé. »

William Gerstenmaier, un ancien administrateur associé à la NASA et actuel chef de l’assurance de mission de SpaceX

Ce dysfonctionnement aurait fait que l’urine n’a pas pénétré le réservoir de stockage dédié, mais plutôt dans le système de ventilation. Ce problème a également dépourvu la mission Crew-2 de l’option de salle de bain pendant leur vol de retour de neuf heures lundi.

Avant le lancement de la mission, la NASA et l’entreprise d’Elon Musk ont tenu à rassurer le public. Ils ont déclaré que ce problème a été résolu sur la capsule utilisée pour le lancement de la mission Crew-3. Cette mission comprend trois Américains et un astronaute européen provenant de l’Agence spatiale européenne.