Le premier distributeur automatique de voiture avec paiement sans contact est opérationnel

En plus des distributeurs de boissons ou de confiseries, il existe maintenant le distributeur automatique de voiture. Auto Trader a lancé le mercredi 21 août, à Londres, son premier distributeur automatique de voiture qui utilise la technologie du paiement sans contact.

Fini les marchandages, adieu les vendeurs, bon vent les concessionnaires ! Les acheteurs n’auront juste qu’à admirer la voiture exposée DANS la machine et utiliser leur téléphone pour l’acquérir.

voiture

Crédits Pixabay

Le tout premier distributeur à Londres abrite une Renault Zoe qui affiche le prix de 16 000 livres sterling, soit environ 17 000 euros. Justement pour ce qui est du prix, Auto Trader a indiqué que le prix de ses voitures ne dépassera pas les 21 000 livres, soit près de 23 000 euros.

Pour une démarche plus simple

Avec son distributeur révolutionnaire, Auto Trader souhaite faciliter la vie des acheteurs potentiels en supprimant l’étape fastidieuse du marchandage. Ainsi même si les voitures proviennent toujours des concessionnaires, la société négocie préalablement les prix avant de les installer dans son distributeur.

Ensuite un point de vente personnalisé permet à l’acheteur d’effectuer la transaction. Grâce à la technologie du paiement sans contact, il suffit d’utiliser son smartphone pour réaliser le paiement. Ensuite, lorsque l’achat est finalisé, la clé se débloque et la porte mécanique du distributeur s’ouvre pour libérer la voiture.

Qu’en pensent les consommateurs ?

Le système est sans aucun doute pratique, mais les statistiques montrent que la génération Z préférerait plus le bon vieux processus chez un concessionnaire pour acheter leur voiture. Un jeune consommateur visite en moyenne 3,8 concessionnaires avant de se décider. Par ailleurs, 83 % des personnes interrogées affirment vouloir tester la voiture avant de l’acheter. 89 % ont déclaré que l’essai serait l’étape la plus décisive.

Par ailleurs, certains détails essentiels n’ont pas été abordés ouvertement par Auto Trader, notamment le financement et les assurances. La société a seulement mis en avant les arguments de la transparence des prix, l’absence du marchandage et la rapidité de la transaction pour attirer les clients.

Autre bémol, le distributeur automatique d’Auto Trader ne peut contenir qu’une seule voiture. Il sera rechargé lorsque la voiture sera vendue. On est bien loin du distributeur géant de voitures de luxe à 15 étages à Singapour. Quoi qu’il en soit, de nombreux férus de technologie vivants à Londres sont tout de même ravis de profiter de ce premier distributeur automatique de voiture.

Mots-clés insolite