“Le Prince oublié” : Sy, Damiens et Bejo au casting du nouveau Hazanavicius

À l’été prochain, soit dans trois, quatre semaines, Michel Hazanavicius débutera le tournage de son nouveau film, Le Prince oublié. Une histoire de conte s’animant dans l’imaginaire d’une petite fille qui, fatalement, grandira jusqu’à exclure son père de ses rêves fantastiques.

Non, selon toute vraisemblance, Le Prince oublié n’est pas le sous-titre du prochain OSS 117, série qui devrait un jour prochain accoucher d’un troisième volet mais toutefois pas du même père que les deux premiers. Michel Hazanavicius va en effet être particulièrement occupé cet été avec le tournage de son nouveau film a priori bien éloigné, dans son ton, des péripéties d’un certain Hubert Bonisseur de La Bath.

AlloCiné rapporte que c’est à la fin du mois de juillet de cette année que le réalisateur commencera à mettre en boîte Le Prince oublié. Un long-métrage qui sera co-produit, nous dit-on, par Prélude, Pathé, StudioCanal et TF1 Films Production.

“Le Prince oublié” de Michel Hazanavicius : des rêves où un père n’aura plus sa place

Djibi est un père de famille vivant seul avec sa fille Sofia âgée de 8 ans. Chaque soir, l’enfant est bordée avec une histoire imaginée et racontée par son papa. Quand ses yeux viennent finalement à se fermer, l’aventure ainsi narrée se poursuit dans les songes de Sofia, laquelle devient alors une princesse dans un monde peuplé de dragons, de chevaliers et de pirates probablement plus sympathiques qu’en Somalie. Son père tient une place de choix dans ces rêves, car il est le Prince amené à sauver la princesse.

Mais le temps passe, et trois ans plus tard, Sofia entre au collège. Si elle continue de rêver, ses songes ne sont cependant plus nourris par les histoires de son père qu’elle ne souhaite ainsi plus entendre. Un éloignement difficile à accepter pour Djibi, car en effet, à quoi sert un prince si sa princesse ne veut plus être sauvée par lui ?

Le casting sera notamment composé d’Omar Sy, François Damiens et évidemment Bérénice Béjo, avec le rôle de Djibi qui reviendra vraisemblablement à l’un des deux premiers. Le Prince oublié représentera au passage un soulagement pour Michel Hazanavicius dans la mesure où, de son propre aveu, cela fait depuis bien longtemps qu’il n’a pu emmener toute sa famille à la première projection de l’un de ses films.