Le Puits de Thor, un lieu pas comme les autres

Des milliers de touristes venus du monde entier tombent sous le charme d’un phénomène rare sur la côte ouest-américaine, dans l’État de l’Oregon. Ils y affluent pour contempler et photographier un site spectaculaire connu sous l’appellation de « Puits de Thor ». À marée haute, des vagues mousseuses du Pacifique s’engouffrent dedans et sont ensuite projetées en l’air avant de redescendre, offrant un spectacle magnifique aux visiteurs.

Le « Thor’s Well » se trouve à l’intérieur de la forêt nationale de Siuslaw, dans la région de Cape Perpetua. Depuis que les premières photos de ce site naturel ont été publiées sur internet, il est sorti de son anonymat.

Le puits de Thor en Oregon, États-Unis

À présent, le petit parc naturel environnant se trouve être envahi par les touristes.

Les photos disponibles en ligne montrent un trou qui se vide, se remplit de vagues et, finalement, prend l’allure d’une énorme fontaine d’eau salée. Le trou mesure environ six mètres de profondeur.

Un phénomène tout à fait naturel

Contrairement à son appellation, il ne s’agit ni d’un puits, ni de chutes d’eau. Le fameux puits de Thor (dieu nordique du tonnerre) n’a rien de mystérieux pour la science. Ce trou est l’entrée supérieure d’une grotte. L’autre entrée se trouve au fond et mène vers la mer. À marée basse, on peut même y jeter un coup d’œil et apercevoir les vagues qui vont et viennent dans la cavité.

Les vagues passent dans un tunnel sous-marin et rejaillissent quand elles sont suffisamment fortes, créant un cycle apparemment infini de vidange et de remplissage.

La rareté de ce phénomène naturel attire chaque jour des photographes téméraires, car le spectacle de cette fontaine d’eau de mer est aussi fascinant que dangereux. Le site se situe au cœur d’une réserve marine au sein de laquelle se trouvent d’interminables plages de sable blanc, des colonies d’otaries, voire des baleines au large.

Le meilleur moment au meilleur endroit

Afin de jouir pleinement du spectacle offert par le site, le meilleur moment pour s’y rendre est le soir quand, à marée haute, le vent souffle et que les vagues sont fortes. Alimenté par la puissance de l’océan pacifique, même pendant les tempêtes hivernales, le « puits » devient encore plus impressionnant.

Un centre d’accueil et une zone panoramique dédiés aux visiteurs y ont été aménagés pour qu’ils aient le choix entre les meilleurs angles de vue.

Mots-clés géologie