Le Razer Switchblade propulsé par un processeur Intel Atom ?

Ce n’est pas la première fois que l’on parle du Razer Switchblade. En réalité, c’est à l’occasion du CES 2011 que le constructeur a présenté cet étonnant concept se positionnement sur le secteur des consoles de jeu portable. Un peu plus tard, en avril, une nouvelle rumeur a fait couler beaucoup d’encre. Une rumeur indiquant que le Switchblade pourrait sortir prochainement sur… le marché chinois. Depuis, nous n’en avions plus entendu parler, jusqu’à ce qu’un nouveau communiqué de presse tombe dans les griffes acérées de mon Gmail. Un communiqué de presse indiquant que le Razer Switchblade pourrait être propulsé par… un processeur Intel Atom.

Le Razer Switchblade propulsé par un processeur Intel Atom ?

Et finalement, plus le temps passe et moins le Razer Switchblade ressemble à un concept. Si l’on en croit le contenu du message qui m’a été envoyé, alors la console de jeu portable de Razer pourrait embarquer un processeur Intel Atom Z690 cadencé à 1.70 Ghz. Si les processeurs ne sont pas vos amis, si vous n’y comprenez absolument rien, il faut simplement savoir que ce dernier est tout nouveau sur le marché et qu’il propose une vitesse d’horloge 13 % supérieure à celle des générations précédentes, le tout en consommant très peu d’électricité.

Toujours d’après le même communiqué de presse, deux distributeurs chinois (Tencent et ChangYou) ont assuré qu’ils soutiendraient l’optimisation de l’interface de l’appareil pour le jeu. Visiblement, Razer et Intel travaillent main dans la main et les deux firmes sont ainsi parvenues à optimiser considérablement les performances matérielles de cet ovni qui tient aussi bien du netbook que de la console. En revanche, comme le mentionne le constructeur sur son site officiel, le Switchblade n’est qu’un concept et il ne sera pas commercialisé pour le moment. L’objectif de Razer est donc plutôt simple, il s’agit tout simplement de voir jusqu’où ce concept peut aller.

Toutefois, Razer étant une société comme une autre, si le Switchblade finit vraiment par aboutir, alors je pense qu’il y a tout de même de fortes chances que l’appareil se retrouve sur le marché. De mon point de vue, si la société cherche à pousser son concept le plus loin possible, c’est aussi pour attirer l’attention des éditeurs de jeu. Si ces derniers s’emballent pour l’appareil et décident d’unir leurs efforts pour adapter leurs titres ou proposer de nouveaux jeux sur cette plateforme, nul doute que Razer ne tarder pas à succomber à l’appel des sirènes du marché. Quelque part, si mon hypothèse est juste, alors c’est une stratégie plutôt intéressante. Au lieu de sortir un nouveau produit sur un secteur fortement concurrentiel et espérer que les éditeurs jouent le jeu, la société préfère faire parler d’elle et sonder ces derniers afin de savoir s’ils se joindront à l’aventure.

Pas bête, non ?

Le Razer Switchblade propulsé par un processeur Intel Atom ?

Le Razer Switchblade propulsé par un processeur Intel Atom ?