Le réalisateur oscarisé Taika Waititi urge Apple de changer ses claviers

Quel meilleur moment pour faire passer un message qu’une conférence de presse suivant l’une des cérémonies les plus prestigieuses dans l’industrie du cinéma ? Le cinéaste Taika Waititi, tout content d’avoir reçu l’Oscar du meilleur scénario adapté pour son long-métrage Jojo Rabbit n’en a pas trouvé, et fait part à la foule de son désaveu pour un certain type de clavier bien précis.

C’est une déviation totalement hors sujet auquel un journaliste du site Deadline a eu droit après avoir demandé au réalisateur néo-zélandais quel devrait être l’axe des prochaines discussions de la Writers Guild of America.

Le MacBook Pro 16 pouces est officiel

Ces claviers Apple sont horribles

Le sujet de la Writers Guilde est toujours très épineux parmi les hautes pontes d’Hollywood – ce syndicat qui protège les droits des créatifs américains à New-York et en Californie est très souvent au centre de débats houleux et de bras de fer avec les maisons de production, et sans nul doute que Waititi n’avait que très peu envie d’en parler après avoir reçu une telle récompense.

Apple doit corriger ces claviers.

Ça me donne envie de revenir sur un PC. Parce que les claviers de PC, le retour de pression sur les doigts est bien meilleur. Qui utilise encore un PC ? Vous savez de quoi je parle. Ce sont de bien meilleurs claviers et ces claviers Apple sont horribles, surtout alors que les ordinateurs, que les laptops s’améliorent. Je veux dire, voilà le nouveau, le dernier, le tout dernier iMac, les claviers sont pires qu’avant. J’ai quelques problèmes d’épaule, comme une sorte de tendon déchiré qui va de mon avant-bras jusqu’à mon pouce, et ce qui arrive c’est qu’on ouvre un laptop et on se tient comme ça. Nous devons juste corriger ces claviers.

La WGA doit prendre position et faire quelque chose.”

Il n’est pas difficile d’imaginer que Waititi parle du clavier “butterfly” ayant remplacé l’ancienne norme de la famille MacBook il y a maintenant quelques années – avec son lot de détracteurs se plaignant également du manque cruel de retour.

Le cinéaste derrière What We Do in the Shadows sera certainement heureux d’apprendre que la marque à la pomme a pris les devants avec le MacBook Pro de 16 pouces : le fameux “magic keyboard” introduit avec le MacBook Pro 16 pouces repose en effet sur un mécanisme à ciseau.

Mots-clés appleoscars