Le Redmi Note 8 et le Redmi Note 8 Pro sont officiels

Le Redmi Note 8 et le Redmi Note 8 Pro viennent tous les deux d’être officialisés par leur constructeur. Et le moindre que l’on puisse dire, c’est qu’ils n’auront aucun mal à nous faire oublier leur prédécesseur. Une fois encore, la firme chinoise s’est tout bonnement surpassée.

Très proches l’un de l’autre, les deux appareils placent la barre assez haut au niveau du design.

S’ils héritent, tout comme le Redmi Note 7, d’un boîtier en verre, ce dernier semble encore mieux fini.

Les Redmi Note 8 et Redmi Note 8 Pro officialisés par leur constructeur

Les Redmi Note 8 ont ainsi droit à une belle plaque incurvée à l’arrière, avec un module photo aligné sur un axe vertical et centré. Il s’accompagne de plusieurs capteurs que nous détaillerons un peu plus loin.

Contrairement aux Mi 9T et Mi 9T Pro, les Redmi Note 8 ne sont pas dénués d’encoche et leur constructeur a ainsi conservé une découpe dans la partie haute de la dalle. Elle prend en revanche la forme d’une goutte d’eau et elle n’aura donc aucun mal à se faire oublier.

Gros travail aussi sur les couleurs. En plus de la version blanche et de la version grise minérale, les futurs propriétaires des téléphones pourront se tourner vers une version vert forêt.

Sans surprise, les deux appareils placent la barre haut sur le plan des caractéristiques techniques.

Le Redmi Note 8 Pro embarque ainsi un écran LCD IPS de 6,53 pouces avec une définition de type FHD+. Il est également animé par un Helio G90T composé de coeurs Cortex A76 cadencés à 2,05 GHz et de coeurs A55, avec un GPU Mali G76 et entre 6 et 8 Go de mémoire vive suivant la variante. L’espace de stockage est pour sa part compris entre 64 et 128 Go. Redmi fait donc l’impasse sur le modèle 32 Go. Il conserve en revanche le slot micro SD.

Un design soigné et une belle fiche technique

En prime, on trouve également une batterie de 4500 mAh compatible avec la charge rapide 18W et un connecteur USB-C.

La partie photo est solide. Elle repose sur un capteur principal GW1 de 64 millions de pixels avec, en prime, un capteur de 8 millions de pixels couronné d’un ultra grand angle, un capteur de 2 millions de pixels pour la macro et un autre capteur de 2 millions de pixels. L’architecture change donc pas mal.

Le Redmi Note 8 propose la même chose, ou presque. Il se contente en effet d’un Snapdragon 665 et son capteur principal tombe à 48 millions de pixels. En revanche, on trouve toujours trois variantes équipées de 4 ou 6 Go de mémoire vive et de 64 ou 128 Go de stockage.

Les Redmi Note 8 et Redmi Note 8 Pro sont attendus pour septembre. Leur prix n’a pas encore été communiqué.