Le revenge porn a fait une nouvelle victime, en Corée cette fois

Le monde de la K-Pop est actuellement en deuil après la mort de Goo Hara, la star sud-coréenne. Sa dépouille a été retrouvée dimanche, à son domicile, à Cheongdam. Les autorités chargées de l’affaire pensent qu’il est fort probable que la jeune chanteuse de 28 ans se soit suicidée.

La police a trouvé une « lettre manuscrite pessimiste à propos de sa vie » sur sa table de chevet.

Une flamme de bougie

Crédits Pixabay

Son acte aurait été motivé par la pression énorme qui existe dans le milieu ultracompétitif de la K-Pop en Corée du Sud et par la vengeance pornographique. En effet, son ex-petit ami, un coiffeur nommé Choi Jong-bum, a publié une photo d’elle entièrement nue. Il a également menacé de publier leurs sextapes.

La mort de Hara fait suite au décès de deux autres stars de la K-Pop sud-coréenne. Le drame a pris une tournure politique. La mort de Hara a en effet poussé des internautes à lancer une pétition en ligne adressée au président sud-coréen. En un jour, plus de 20 000 signatures ont été rassemblées.

Elle a déjà tenté de mettre fin à sa vie

Notons que Hara a déjà tenté de mettre fin à sa vie auparavant. À la suite de l’incident, qui a choqué ses fans, elle avait fait la déclaration suivante :

« Je suis désolée d’avoir causé autant d’inquiétude et d’agitation. Pour ce qui concerne ma santé, je me rétablis… J’ai souffert le martyre à cause d’un certain nombre de problèmes qui s’accumulent. Mais à partir de maintenant, je vais faire en sorte d’avoir le cœur blindé et de me montrer sous mon meilleur jour. »

En août dernier, Jong-bum, l’ex-petit ami de Hara, a été condamné pour tentative de chantage et autres délits. Les enquêteurs ont retrouvé des images de caméras de surveillance montrant la jeune fille à genoux devant lui. Il semble qu’elle était en train de le supplier de ne pas publier les contenus sexuellement explicites. Jong-bum a reçu une peine d’emprisonnement avec sursis.

Un fort taux de suicide

Les enquêteurs pensent que cette affaire a profondément affecté la vie de Hara. Ils ont relevé des commentaires dégradants, en rapport avec son corps et cette histoire, sur Instagram.

La pétition a été postée sur le site du bureau du président. Les personnes qui l’ont signé réclament que les personnes coupables de cybercriminalité ou autre délit en ligne reçoivent des punitions plus sévères.

Il est important de souligner que la Corée du Sud affiche un taux considérable de suicide. Il s’agirait même de l’une des principales causes de mortalité avant 40 ans dans le pays.

Mots-clés revenge porn