Le Royaume-Uni ouvre sa première clinique spécialisée dans l’addiction aux jeux vidéo

Le Royaume-Uni vient d’ouvrir sa première clinique spécialisée dans l’addiction aux jeux vidéo. Pourront donc s’y rendre des adolescents de 13 à 25 ans afin de se désensibiliser à la pratique intensive de certains jeux vidéo.

Pendant de nombreuses années, alors que l’on accordait une certaine crédibilité à ce type de pathologie, des experts affirmaient qu’il n’existait pas d’addiction aux jeux vidéo. Cette dépendance traduisait ainsi un mal-être plus profond, et le média vidéoludique, encore bien trop jeune pour être pris au sérieux, apparaissait comme le parfait bouc émissaire.

Crédits Pixabay

En juin 2018, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) entendait possiblement mettre un terme au débat en envisageant de considérer officiellement l’addiction aux jeux vidéo telle une maladie mentale. Des acteurs du jeu vidéo se sont logiquement dressés contre cette classification. En vain puisque cette dernière a été validée près d’un an plus tard.

Clinique spécialisée dans l’addiction aux jeux vidéo : des consultations sur place ou en ligne

Maintenant que l’addiction aux jeux vidéo, ou “gaming disorder” dans les pays anglophones, est une réalité, il s’agirait désormais de la traiter. Au Royaume-Uni, nous apprend The Guardian, a été ouverte la première clinique du pays spécialisée dans l’addiction aux jeux vidéo.

Le NHS (National Health Service) a ouvert les portes de cet établissement le 8 octobre dernier, et son personnel s’attachera à accueillir des adolescents de 13 à 25 ans se sentant bien trop dépendant d’un jeu vidéo comme, nous donne-t-on en exemple, “Fortnite, Candy Crush ou Call of Duty”.

Depuis mardi, les médecins généralistes et autres professionnels de santé britanniques peuvent diriger leurs patients vers ce centre en sachant que les traitements débuteront le mois prochain. Les consultations pourront se faire sur place ou bien en ligne via Skype.

Selon Simon Stevens, directeur général de NHS Angleterre, le service se devait de proposer une solution face à un problème de société de plus en plus présent : “Les besoins en matière de santé changent constamment, c’est pourquoi le NHS ne doit jamais rester immobile. Ce nouveau service est une réponse à un problème émergent, lié aux pressions croissantes auxquelles les enfants et les jeunes sont exposés de nos jours”.

En France, des centres de soins en addictologie existent, même s’ils couvrent également des secteurs autres que le jeu vidéo comme les jeux de hasard ou les addictions sexuelles.

Mots-clés addiction