Le Samsung Galaxy J7 (2017) montre une nouvelle fois ses muscles

Samsung a pris l’habitude de renouveler ses téléphones tous les ans. La marque travaillerait d’ailleurs depuis plusieurs semaines sur une nouvelle version du Galaxy J7. Elle vient d’apparaître dans la base de données d’une solution de benchmarking très en vue : GFXBench.

Ce n’est pas la première fois que cet appareil fait parler de lui. En réalité, les rumeurs vont bon train depuis plusieurs semaines maintenant et le terminal a décroché plusieurs certifications depuis la fin de l’année dernière.

Bench Galaxy J7 (2017)

Le Galaxy J7 (2017) se promène encore sur la toile.

En parallèle, il a aussi été aperçu chez plusieurs benchmarks et notamment chez Geekbench. Il n’est donc pas surprenant de le voir arriver chez GFX.

Le Galaxy J7 (2017) est en balade chez GFX Bench

Fait intéressant, la solution évoque une bonne partie de la fiche technique de l’appareil.

D’après elle, le Galaxy J7 (2016) devrait ainsi embarquer un écran de 5,5 pouces capable d’afficher une définition en 720p, et plus précisément du 1280 x 720. Il serait animé par un SoC Exynos 7870 composé de huit cœurs cadencés à 1,5 GHz, avec un GPU ARM Mali-T830 et environ 2 Go de RAM.

Une configuration assez modeste, certes, mais qui suffira amplement pour faire tourner toutes les applications courantes.

L’espace de stockage atteindrait pour sa part les 16 Go. Ce n’est pas précisé sur la fiche du produit, mais il devrait être possible de l’étendre avec une carte micro SD. Côté photo, il serait question d’un capteur de 8 millions de pixels capable de filmer en FHD et une caméra frontale de 5 millions de pixels. Derrière, on aurait tous les capteurs habituels avec un accéléromètre, un compas, un gyroscope, mais aussi le Bluetooth, le GPS et le WiFi.

Il est important de signaler que Samsung utilisera peut-être plusieurs processeurs différents pour animer son appareil.

Il était en effet question pendant un temps que le Galaxy J7 (2017) soit propulsé par un Snapdragon 825 et il est donc possible que tous les marchés ne soient pas logés à la même enseigne de ce côté. Ce ne serait d’ailleurs pas la première fois que le constructeur opte pour cette stratégie. Le Galaxy S7 et le Galaxy Note 7 intégraient eux aussi différents processeurs.