Le Samsung Galaxy Note 7 impliqué dans l’incendie d’une maison ?

Samsung aurait-il un peu trop attendu pour lancer le rappel du Galaxy Note 7 ? C’est possible car un terminal serait impliqué dans l’incendie d’une maison, un incendie survenu en Caroline du Sud. Fort heureusement pour ses habitants, la demeure était vide au moment des faits et aucune victime n’est donc à déplorer.

La dernière phablette de la marque sud-coréenne a de nombreux atouts, c’est indéniable. Elle est belle, elle est puissante et elle est en plus capable de délivrer de très belles photos.

Incendie Note 7

Une maison a pris feu en Caroline du Sud. Un Galaxy Note 7 se trouvait en charge au moment des faits.

Oui, elle a tout pour plaire mais elle souffre malheureusement d’un défaut de fabrication touchant la batterie de certains modèles.

Un père de famille a laissé son Galaxy Note 7 en charge pendant quelques minutes pour aller chercher ses filles

Un défaut qui a la fâcheuse tendance à provoquer l’explosion du terminal. Problématique, bien sûr, d’autant que les cas se sont multipliés ces dernières semaines. Face à la situation, Samsung a donc lancé un rappel massif portant sur tous les terminaux vendus depuis son lancement.

Un rappel qui devrait lui coûter un peu plus d’un milliard de dollars selon les estimations faites par Bloomberg.

Wesley Hartzog n’a visiblement pas été prévenu à temps puisque cet américain originaire de Caroline du Sud a laissé son téléphone en charge dans sa maison dimanche dernier le temps d’aller chercher ses deux filles.

Il n’est pas parti longtemps mais cela a visiblement suffit. En revenant chez lui, notre infortuné ami s’est en effet retrouvé face à une maison en flammes. Fort heureusement pour lui et aussi pour ses voisins, les pompiers de sa ville sont intervenus suffisamment vite pour empêcher le feu de s’étendre à travers les bâtiments situés autour de son domicile.

Il a retrouvé sa maison en flammes

Face à la situation et comme toujours dans ce genre de cas, la police locale a ouvert une enquête et elle a fini par déterminer que le départ du feu était situé au niveau d’une prise murale se trouvant dans la garage attenant à la maison.

Deux appareils se trouvaient connectés à cette prise au moment des faits : un compresseur d’air et le téléphone de notre père de famille. Pour le moment, les enquêteurs n’ont pas déterminé la cause exacte de l’incendie mais il faut avouer que cette histoire rappelle beaucoup les précédents cas.

A une différence près : cette fois, personne n’était présent pour intervenir.

Faute de mieux, Wesley Hartzog et ses enfants ont emménagé dans un hôtel de leur ville. Ils espèrent pouvoir retrouver très vite leur domicile.