Le Samsung Galaxy S20 connait un démarrage plus timide que celui du Galaxy S10 en Corée

Le Galaxy S10 avait marqué un vrai tournant pour Samsung. Car beaucoup d’utilisateurs avaient critiqué le peu de changements notables entre les Galaxy S8 et Galaxy S9, si ce n’est un capteur supplémentaire pour la version Plus du second. Les smartphones étaient sensiblement similaires, qu’ils s’agissent de la fiche technique ou des technologies, là où le Galaxy S10 proposait un triple capteur, un lecteur d’empreintes sous l’écran etc.

Autant de technologies comme beaux arguments pour pousser à l’achat de ce modèle qui proposait du neuf. Un succès que ne semble pas connaître le Galaxy S20.

Car pour le moment, le démarrage du Galaxy S20 est plus timide que celui du Galaxy S10. Du moins en Corée du Sud.

Des innovations moindres, un coronavirus freinant l’économie mondiale, autant de raisons à ce succès timide.

Le Galaxy S20 n’est pas le succès attendu

C’est en tout cas ce qu’expliquent certaines sources. Alors que la gamme Galaxy S20, composée de trois versions, est disponible en Corée du Sud, les ventes sont en deçà des attentes.

Une mauvaise nouvelle pour Samsung qui avait connu une année 2019 en demi-teinte. Nul doute que la sortie prochaine en France ne devrait pas énormément booster les ventes du smartphone. Car ce dernier s’est écoulé à 70800 exemplaires contre le double pour un Galaxy S10 novateur – on parlait de 140 000 téléphones vendus. Côté Galaxy Note 10, il s’agissait de… 220000 modèles !

Comme expliqué précédemment, le coronavirus peut largement expliquer ce succès timide. Premièrement, car la Corée du Sud est fortement touchée par l’épidémie, juste derrière la Chine, tandis que les chaînes de production ralentissent. L’économie s’effondre également alors que la population mondiale consomme moins de produits tech, se préparant à faire face à la maladie. Les nombreux événements où Samsung a annulé sa présence peuvent également être évoqués.

Mais le virus n’est peut-être pas le seul responsable et le prix de vente du modèle Ultra ne doit pas arranger les choses. Encore moins par les temps qui courent.

Nul doute qu’Apple et son iPhone 9, attendu pour mars, devraient également être impactés par cette pandémie. C’est en tout cas ce que suggèrent certains spécialistes. Même chose du côté Huawei P40 : la firme chinoise subit de plein fouet le coronavirus qui touche actuellement la Chine où ce dernier est né… et où il sera produit.