Le Samsung Galaxy S5 a apparemment du mal à se vendre

Samsung serait-il dans la tourmente ? Difficile à dire mais l’un des derniers articles publiés par le Wall Street Journal donne matière à réflexion. D’après la célèbre publication, les ventes du Galaxy S5 seraient effectivement en berne. Pire, le terminal ferait même moins bien que son prédécesseur, et le constructeur sud-coréen aurait du coup beaucoup de mal à vider ses entrepôts.

Les chiffres avancés par le journal sont loin d’être positifs. Le Galaxy s5 se serait ainsi écoulé à seulement 12 millions d’exemplaires durant les trois premiers mois de sa commercialisation. A titre de comparaison, le S4 avait dépassé les 16 millions d’unités vendues sur la même période.

Ventes Samsung Galaxy S5

Les ventes du Samsung Galaxy S5 ne sont pas au top apparemment.

Sans grande surprise, c’est le marché chinois qui pose le plus de problème à Samsung. Le géant sud-coréen doit effectivement faire face à une concurrence particulièrement rude, avec des ventes qui ont chuté de 50% par rapport au modèle précédent.

J.K. Shin serait sur la selette

Des résultats surprenants ? Pas tant que ça en réalité. L’écosystème Android s’est énormément développé ces dernières années et il est aujourd’hui possible de trouver des terminaux très performants à des prix imbattables. Le OnePlus One et le Huawei Honor 6 (testé ici) en sont d’ailleurs de bons exemples.

Et puis, il y a Apple et Microsoft qui n’ont aucunement l’intention de se laisser faire.

Bref, la situation est compliquée. Pour ne rien arranger, la firme a aussi pris l’habitude de sortir des dizaines de nouveaux terminaux différents chaque année. Les mobinautes ont de plus en plus de mal à s’y retrouver et cela ne plaide sans doute pas en sa faveur.

Oui, et c’est finalement J.K. Shin qui pourrait payer le prix de cet échec. Toujours selon le Wall Street Journal, ce dernier pourrait effectivement laisser très prochainement sa place à B.K. Yoon.

Via