Le Samsung Galaxy S8 embarquera des batteries de Sony

Samsung ne reproduira pas les erreurs du passé. La marque coréenne a en effet décidé de faire appel à plusieurs fournisseurs différents pour produire les batteries du Galaxy S8. Sony fera visiblement partie de la liste. C’est en tout cas ce que les sources du WSJ ont confié à nos confrères en début de semaine. Le principal intéressé n’a pas encore confirmé l’information.

Lorsque l’entreprise a commencé à travailler sur le Galaxy Note 7, elle a choisi de confier la production de ses batteries à deux prestataires différents. ATL pour le marché chinois et Samsung SDI pour le reste du monde.

Batterie Galaxy S8

Sony pourrait récupérer une partie de la production de la batterie du Galaxy S8.

La suite de l’histoire, vous la connaissez sans doute. Quelques semaines après le lancement de la phablette, les consommateurs ont commencé à faire état de graves problèmes de surchauffe.

Samsung ne reproduira pas les erreurs du passé avec le Galaxy S8

Des problèmes qui ont débouché dans certains cas sur des explosions et sur des incendies.

Samsung a commencé par mettre en cause sa propre filiale et la firme a donc organisé le rappel du terminal, un rappel qui lui a coûté un plus d’un milliard de dollars. Pour répondre à la demande, elle a donc confié la production de la batterie des téléphones de remplacement à ATL.

Ce dernier ne s’était cependant pas préparé à faire face à un tel afflux de commandes. Il a donc voulu aller au plus vite et il a négligé son travail. Notamment au niveau des soudures. Résultat des courses, les modèles de remplacement ont eux aussi fait face à d’importantes surchauffes.

Faute de mieux, l’entreprise a donc été obligée d’annuler la production de son téléphone.

Des batteries aussi produites par Sony ?

Elle n’a évidemment pas l’intention de reproduire les mêmes erreurs pour son prochain flagship. Si Samsung SDI aura pour mission de produire une grosse partie des batteries du Galaxy S8 et du Galaxy S8+, le constructeur compte aussi s’appuyer sur d’autres acteurs du marché.

Il aurait notamment contacté Murata Manufacturing pour lui confier une partie de la production. Toutefois, selon les sources du WSJ, le géant coréen n’aurait pas l’intention d’en rester là et il aurait ainsi opéré en parallèle un rapprochement avec un troisième constructeur pour lui confier une partie de sa production : Sony.

La prudence est évidemment de mise, mais cette rumeur semble plutôt cohérente. Samsung et Sony travaillent ensemble depuis plusieurs années sur la partie photo et les deux entreprises entretiennent de très bons rapports malgré le fait qu’elles soient en concurrence sur de nombreux domaines différents.