Le secrétaire à la défense britannique interrompu en plein discours… par Siri

Quoi de mieux qu’un assistant personnel pour détendre l’atmosphère lorsqu’on aborde un sujet délicat ? Au cours d’une intervention publique devant le parlement, le secrétaire à la défense britannique a malencontreusement déclenché – sur son iPhone – l’écoute de Siri en évoquant le cas… de la Syrie. L’occasion pour l’IA d’Apple de donner de la voix, mais aussi belle une opportunité offerte au secrétaire d’État, qui a pu prouver qu’en matière de flegme les Anglais restent indétrônables.

« Cela implique de sécuriser le désert, la frontière entre la Syrie et l’Irak, et de neutraliser les quelques centaines de terroristes qui sévissent toujours dans la vallée de l’Euphrate (…) » indiquait calmement Gavin Williamson lorsque Siri, qui venait d’entendre le nom « Syrie », décidait de gratifier le secrétaire à la défense, ainsi que son auditoire, d’un certain nombre d’informations de son cru.

Cette mal-élevée de Siri s’est fait remarquer en plein parlement britannique en interrompant le secrétaire à la défense en plein discours… sur la Syrie.

Une voix tranquille s’élevait alors d’une des poches intérieures de la veste de Gavin Williamson : « J’ai trouvé quelque chose sur le web à propos de la Syrie…« , indiquait naïvement l’assistant personnel avant de poursuivre et d’être finalement coupé par son maître, étonné, certes, mais loin d’être paniqué par cette situation pour le moins cocasse.

« Puis-je poursuivre, monsieur le président, sans l’aide et le soutien de Siri ? »

« Voilà une drôle d’affaire« , s’est alors exclamé le secrétaire à la défense en sortant, sans empressement particulier, son iPhone de sa poche. « Je vous présente mes excuses, monsieur, c’est très rare d’être chahuté par son propre téléphone. C’est une nouvelle convention parlementaire, sans doute » a-t-il poursuivi en s’adressant au président de l’assemblée, amusé – comme le reste de l’audience – par le contexte. « Puis-je poursuivre, monsieur le président, sans l’aide et le soutien de Siri ? » a finalement ajouté Gavin Williamson avant de reprendre le fil de son intervention.

Immortalisée par la magie des instances parlementaires filmées en direct, la séquence est à découvrir sur le compte Twitter officiel de Channel 4 News. Comme on est sympas, on vous a dégoté le tweet en question, n’hésitez surtout pas à y jeter un œil !