Le Sexe pour les Nuls ne sera plus commercialisé en raison de la polémique sur le viol conjugal

Ceux qui ne savent pas comment s’y prendre sous la couette devront désormais se passer du guide « Le Sexe pour les Nuls » et se débrouiller tout seuls. Depuis quelque temps, cet ouvrage était au centre d’une polémique sur les réseaux sociaux, car accusé de faire l’apologie du viol. Les éditions First, à l’origine de la célèbre collection « Pour les nuls, » ont décidé de prendre une mesure radicale pour faire taire les critiques.

C’est au grand dam des novices en la matière que les éditions First ont décidé d’arrêter purement et simplement la commercialisation de l’ouvrage « Le Sexe pour les Nuls. » C’est à travers un tweet que First a fait savoir sa décision.

Etude Sexe

Sur Twitter, First a admis que les critiques des lecteurs étaient justifiées et que par conséquent, le livre ne serait plus commercialisé à compter de ce mois de novembre 2018.

Des lecteurs scandalisés

Les éditions First se sont fait interpeller à de multiples reprises sur la toile par des internautes qui ont été scandalisés par le contenu de l’ouvrage « Le Sexe pour les Nuls. » Une tweetos du nom de Laélia Véron a écrit : « En un mot, si vous l’allumez, ne vous étonnez pas qu’il n’ait pas envie que vous vous refusiez à lui. » « Ça va @pourlesnuls @editionsfirst @Editis_officiel ça ne vous dérange pas de répandre une telle culture du viol ? Vous appelez ça casser des clichés ? »

Face aux attaques incessantes des lecteurs, les éditions First sont sorties de leur silence. « Bonjour, nous avons entendu vos critiques justifiées concernant certains passages de l’ouvrage Le Sexe pour les Nuls. Les propos évoqués ne correspondent en rien aux valeurs défendues et promues par notre maison et par notre collection Pour les Nuls. »

Les éditions First prennent des mesures drastiques

Les éditions First ont décidé de faire leur mea culpa et ont annoncé l’arrêt de la commercialisation de l’ouvrage à l’origine de la polémique.

« La collection pour les Nuls a vocation à être la référence pour la transmission des savoirs et des connaissances grâce à un contenu de qualité et accessible. En conséquence, nous avons décidé d’arrêter la commercialisation de cet ouvrage. Cette mesure sera effective dès aujourd’hui. »

Cette décision a été félicitée par les internautes. « Bravo et merci pour cette réaction. » a écrit un tweetos qui se fait appeler « La miss Line. » Un autre a écrit « Merci beaucoup d’avance pour votre réaction. Ça donne de l’espoir, ça fait chaud au cœur. »

Toutefois, la décision divise et certains se demandent ainsi comment le texte a pu, au préalable, être validé par le comité de lecture.