Le studio de Dead by Daylight présente ses excuses pour des propos sur le daltonisme

Après qu’un employé s’est dit dérangé d’entendre des requêtes relatives à un mode pour les personnes daltoniennes, le studio de Dead by Deadlight a présenté ses excuses pour la gêne occasionnée. En ajoutant que la vision exprimée par cette personne n’était pas représentative de l’ensemble de l’équipe. Et qu’un mode daltonien était dans les cartons, aussi.

Behaviour Interactive, développeur dont le nom apparaît plutôt à-propos ici, s’est récemment exprimé sur Twitter pour annoncer l’arrivée d’un nouveau mode d’affichage pour Dead by Daylight. “Ce n’est pas comme cela que nous voulions le révéler, mais nous pensons que c’est le bon moment… Nous travaillons sur un mode daltonien depuis un certain temps déjà et nous prévoyons une sortie prochaine”, a-t-on ainsi pu lire sur le compte officiel de Dead by Daylight.

Le Pyramid Head dans Dead by Daylight

Pourquoi le développeur évoque-t-il un contexte compliqué ? Il se trouve qu’Ethan Larson, designer sur le jeu, a récemment tenu des propos jugés offensants alors qu’il était en pleine diffusion sur la plate-forme Twitch. L’employé de Behaviour Interactive se plaignait en fait d’un spectateur qui ne cessait de réclamer un mode d’accessibilité pour les personnes daltoniennes.

Dead by Daylight : son studio travaille sur un mode daltonien “depuis un certain temps déjà”

Quand on visionne la scène en question, le designer n’y apparaît pas vraiment voire même pas du tout contre l’idée d’un mode daltonien. Juste visiblement dérangé de lire encore et toujours des commentaires semblant aller dans le sens d’une directive.

“Ça devient très ennuyeux d’entendre parler sans cesse du mode daltonien. Nous l’avons entendu un million de fois, nous sommes au courant. Continuer à nous harceler à ce sujet ne va rien changer. Si cela se fait, cela se fera quand nous aurons le temps de le faire ou si quelqu’un décide que c’est quelque chose qui doit être fait. Nous savons que beaucoup de joueurs le veulent, ce n’est pas un petit nombre, on l’a compris”.

Le problème qui se pose ici serait davantage à aller trouver du côté de la réaction du studio, qui indique ainsi travailler “depuis un certain temps déjà” sur ce fameux mode d’accessibilité. Il aurait pourtant été logique de répondre bien plus tôt à ces requêtes par une communication sur le modèle “Nous ne pouvons rien dire pour le moment, mais soyez patients”.

Mots-clés dead by daylight