Le succès de la presse numérique

Dans la droite lignée du succès des eBooks, la presse numérique voit de multiples services et applications se développer au fil des mois. Fini le journal papier pour accompagner le café, aujourd’hui, il est estimé que la lecture digitale représente plus ou moins 50% du total de la consommation de presse en France, et le phénomène augmente d’année en année (Source : ACPM).

Hormis le développement des sites web d’actualité, ainsi que de leurs applications respectives, le “papier” numérique connait également un essor important.

Deux applications complètes

Je prends aujourd’hui l’exemple de deux services que j’ai testé : LeKiosk et SFR Presse.

Tous les deux sont accessibles depuis le web et les différentes plateformes numériques, à savoir les tablettes et les smartphones. J’étais réticent envers la presse numérique et j’ai mis du temps à m’y mettre, car selon moi, rien ne remplace le confort du papier, l’odeur, le toucher, ce contact unique avec la lecture, sans devoir recharger son journal sous peine de ne plus pouvoir le lire. SFR proposait en extra l’application LeKiosk, c’est ce qui m’a permis d’essayer la presse numérique et de m’y habituer progressivement.

Je trouve que l’expérience est inconfortable sur un smartphone de taille classique, mais réellement exploitable sur une phablette et bien évidemment sur une tablette. S’acclimater à la lecture numérique dépend donc de l’écran que vous utilisez et du confort visuel relatif, pour y accrocher de suite (ou non).

LeKiosk est une application très pratique, simple, ergonomique, et je trouvais déjà à l’époque que son contenu était riche. En plus, de nouveaux magazines et journaux arrivaient au fil des jours. Ce qui donne aujourd’hui une collection complète tel un vrai kiosque.

Mais SFR a bien évidemment remplacé cet extra par son service maison, SFR Presse. Grosse déception au début, due principalement à un contenu très pauvre. Mais le contenu s’enrichit rapidement. J’ai ensuite accroché car mon journal régional y est proposé, et ça c’est top. D’autant plus qu’il est possible d’activer le téléchargement automatique de vos derniers journaux favoris.

Le gros avantage de ces services sont les mêmes que pour les eBooks, à savoir disposer dans sa poche de milliers de journaux et magazines, partout, n’importe quel moment. Avantage également quant à la presse étrangère, car ces services connectés proposent des dizaines de presses étrangères, et ce en même temps que dans le pays éditeur (Surtout sur LeKiosk). Et je dois avouer que c’est très pratique d’accéder rapidement, simplement et à tout moment à l’intégralité de la presse internationale sans être encombré par le papier. Sans oublier l’aspect écologique qui en résulte.

Le téléchargement de nombreux numéros prend rapidement de la place :)

 

Il est possible de feuilleter les premières pages de chaque magazine, et ainsi d’accéder au sommaire complet, comme une fois de plus nous pourrions le faire dans un vrai kiosque. Mention spéciale pour l’application LeKiosk, qui propose également des dizaines de bandes dessinées !

Gros point positif également : la possibilité de lire des anciens numéros. En effet, il vous est proposé pour chaque titre un historique, plus ou moins lointain (quelques mois voire quelques années, c’est variable), ce qui permet de découvrir ou redécouvrir avec nostalgie votre journal préféré.

Aujourd’hui j’utilise les deux services, car leur association permet l’accès à un panel très large de journaux, sachant qu’un magazine n’est pas forcément disponible sur les deux services, ils se complètent donc parfaitement. Et vous, quelle plateforme utilisez-vous pour consommer la presse numérique ?