Le système solaire se serait formé après une collision entre la Voie lactée et une autre galaxie

De nouveaux détails concernant la formation de notre système solaire ont récemment fait surface sur la toile. D’après une étude publiée le 25 mai 2020 dans la revue Nature Astronomy, le Soleil se serait formé à la suite d’une collision entre la Voie lactée et une autre galaxie.

Cette étude a été menée par des chercheurs européens qui ont analysé les données astronomiques du télescope spatial Gaia, chargé d’étudier la position, la distance et le mouvement des étoiles. Grâce à ces données, ils ont pu découvrir que la galaxie naine, dite du Sagittaire, est entrée en collision avec la Voie lactée il y a près de 5,7 milliards d’années.

Crédits Pixabay

D’après l’astronome Dr Tomás Ruiz-Laza, de l’Institut d’Astrophysique des Canaries, il y aurait eu trois périodes durant lesquelles il y a eu une formation accrue d’étoiles, « D’abord il y a environ 5 ou 6 milliards d’années, puis il y a environ 2 milliards d’années et enfin il y a un milliard d’années plus tôt. »

Une collision qui a eu de grandes répercussions

En temps normal, la galaxie du Sagittaire ne fait que graviter autour de la Voie lactée. Toutefois, suite à cette collision, elle a pu pénétrer dans le disque de notre galaxie. Comme l’explique le Dr Tomás Ruiz-Laza, cet événement a eu des répercussions énormes.

« La Voie lactée était stable, calme le plus souvent, mais le passage de la galaxie du Sagittaire a créé des perturbations, un peu comme une pierre jetée dans un lac. […] Sagittaire a provoqué des ondulations dans la densité de la galaxie, certaines zones sont alors devenues plus denses et se sont mises à former des étoiles plus efficacement. »

À lire aussi : On a peut-être trouvé le bord de la Voie lactée

Un nuage de gaz à l’origine du Soleil

D’après les chercheurs, cette collision aurait engendré des ondes de choc qui auraient ensuite mené à la formation des nuages de gaz à l’origine du Soleil. Carme Gallart, coauteure de l’étude, estime que cette hypothèse est la plus probable.

« On ignore si le nuage de gaz et de poussière qui est ensuite devenu le Soleil s’est effondré à cause du passage de Sagittaire ou non. Mais c’est un scénario envisageable puisque l’âge du Soleil correspond à celui qu’aurait une étoile formée à la suite de la collision avec Sagittaire. »

Pour rappel, notre système solaire est âgé d’environ 4,56 milliards d’années.

Mots-clés astronomieterre