Le troisième plus gros diamant au monde nous vient du Botswana

Le Botswana abritait un véritable trésor. Des mineurs ont en effet mis au jour un diamant de 1 098 carats. Il s’agit du troisième plus gros diamant trouvé sur notre planète.

Les mineurs en question travaillent pour la Debswana Diamond Company Ltd, une filiale du diamantaire De Beers. Fondé en 1888, ce dernier a commencé par exploiter les mines situées au sud de l’Afrique avant d’étendre son activité dans davantage de pays.

Un diamant posé sur une toile noire
Image par zombie cygig de Pixabay 

Il est désormais présent en Afrique du Sud, en Namibie et au Botwana, où il exploite plusieurs mines.

Un diamant de 1 098 carats retrouvé au Botwana

Pendant très longtemps, De Beers a tout mis en oeuvre pour obtenir le monopole du diamant. L’entreprise détenait ainsi durant le 20e siècle plus de 90 % des parts de ce marché extrêmement lucratif. Elle fait cependant face à une concurrence de plus en plus féroce et elle détient désormais seulement 40 % des parts de marché.

Reste qu’il peut se targuer d’avoir découvert le troisième plus gros diamant trouvé sur notre planète.

Un diamant qui a été découvert dans la mine de Jwaneng et donc dans le sud du pays. Comme indiqué un peu plus haut, les premières expertises ont déterminé qu’il faisait 1 098 carats, ce qui le propulse donc sur la troisième place du podium.

A lire aussi : Fabriquer des diamants se révèle finalement assez simple

Le troisième plus gros diamant découvert

Le plus gros diamant découvert à ce jour est en effet Cullinan. Un diamant incolore, découvert en 1905 et qui atteignait les 3 106 carats. Il a cependant été depuis divisé en neuf pierres et la plus grosse d’entre elles ne dépasse pas les 531 carats, ce qui reste déjà plus qu’honorable.

Le second diamant de la liste n’est autre que Lesedi la Rona et il atteint pour sa part les 1 109 carats. Fait amusant, il a été découvert dans la même mine que celle où a été trouvé ce nouveau diamant.

De Beers ne compte cependant pas conserver sa trouvaille. L’entreprise a en effet annoncé que sa filiale avait ouvert des discussions avec le gouvernement du Botswana pour mettre en vente le diamant. Une porte parole de la société a en outre indiqué que la somme récoltée pendant la vente sera réutilisée pour le bien des habitants du pays, sans douter pour autant plus de détails.

A lire aussi : A Hong Kong, on transforme les morts en diamants

Un diamant qui va rapporter de l’argent au pays

A noter que le diamant est en réalité l’allotrope de haute pression du carbone. Il se forme la plupart du temps dans des conditions de haute température de dans les profondeurs de la Terre avant de remonter progressivement vers sa surface.

Le processus ne se fait d’ailleurs pas en quelques semaines. Un diamant a généralement besoin de 1 à 3,3 milliards d’années pour se former.