Le virage d’Apple vers l’OLED pose problème à certains sous-traitants

La direction prise par Apple en faveur de l’OLED pourrait bien faire quelques victimes collatérales, notamment du côté de ses sous-traitants. C’est en tout cas ce que l’on apprend de 9to5Mac, qui fait état des difficultés actuellement rencontrées par Japan Display.

Principal fournisseur d’Apple lorsque les dalles LCD régnaient sans partage sur les différents iPhone de la firme de Cupertino, le constructeur nippon subirait de plein fouet le virage vers l’OLED amorcé par la marque au travers de son iPhone X – et ce en dépit des commandes qui ont pourtant été signées pour équiper les iPhone 8 et 8 Plus en écrans LCD. Tout espoir ne serait pourtant pas perdu pour Japan Display, qui croise les doigts pour qu’Apple lance (comme prévu) un iPhone abordable faisant l’impasse sur l’OLED.

Le passage remarqué d’Apple du LCD à l’OLED au travers de l’iPhone X, pourrait contribuer à sonner le glas de Japan Display… du moins si la firme à la pomme continue sur cette voie.

La firme à la pomme aurait en effet trois nouveaux terminaux dans les cartons. Deux iPhone dotés de dalles OLED (un de 5,8 pouces et un colosse de 6,5 pouces), et un autre de 6,1 pouces équipé pour sa part d’un écran LCD similaire technologiquement parlant à ceux des actuels iPhone 8.

Si Apple abandonnait le LCD… Japan Display serait (fortement) embarrassé.

D’après Nikkei, Japan Display chercherait actuellement des capitaux pour être en mesure de continuer à fournir Apple en dalles LCD. Le sous-traitant, spécialisé depuis des années dans la fabrication d’écrans à cristaux liquides, chercherait en outre à financer la production en interne de dalles OLED pour mieux accompagner la demande.

Des mesures stratégiques mises en difficulté par le fait qu’Apple reste le postérieur entre deux chaises sur la question de l’affichage à privilégier pour ses futurs iPhone. De quoi forcer Japan Display à jouer sur les deux tableaux : celui du LCD et celui de la modernisation pour accoucher de dalles OLED.

En prévision d’une migration complète d’Apple vers l’OLED, le fournisseur [Japan Display] a commencé à tisser des partenariats en vue d’obtenir les fonds importants nécessaires à la production de cette technologie plus avancée” indique notamment Nikkei, avant de préciser “Cependant, l’iPhone X s’est révélé être un échec et Apple semble rester attaché au LCD pour certains modèles attendus pour cet automne. Cela laisse Japan Display dans le besoin de capitaux pour sécuriser son inventaire et sa capacité de production en vue de fournir ces écrans“.

Rien ne prouve toutefois qu’Apple restera campé sur le LCD très longtemps ou que la marque à la pomme continuera de s’intéresser à l’OLED sur le long terme. On sait par exemple que la compagnie se penche très sérieusement sur la technologie MicroLED depuis quelque temps. En l’état, la situation de Japan Display demeure donc assez précaire.