Le visage de Raphael reconstitué pour résoudre un ancien mystère

Raffaello Sanzio, plus connu sous le nom de Raphael, fait partie des plus grands peintres de l’histoire de l’humanité. Au cours de la Renaissance, il était considéré comme étant l’un des plus fameux aux côtés de Michelangelo et de Leonardo da Vinci.  Raphael a réalisé entre autres des œuvres au Vatican dont les musées contiennent des salles remplies de ses fresques.

Le célèbre peintre italien est mort en 1520 alors qu’il n’avait que 37 ans et a été enterré au Panthéon de Rome. Au cours du 19e siècle, il a été décidé d’exhumer son corps et de fabriquer une réplique en plâtre de son crâne. Toutefois, les experts n’étaient pas sûrs qu’il s’agisse bien du sien puisque plusieurs de ses étudiants avaient également été enterrés avec lui, et certains squelettes non identifiés ont aussi été découverts dans le tombeau. C’est là qu’entre en jeu une équipe du Tor Vergata University de Rome qui a utilisé la technologie 3D pour reconstruire le visage de Raphael en se basant sur la réplique.

Crédits Pixabay

À ne pas louper : Les Galaxy Note 20 sont disponibles en précommande

Grâce à cette modélisation informatique, les chercheurs ont réussi à résoudre cet ancien mystère puisqu’ils ont pu confirmer une fois pour toutes que la réplique est effectivement celle du crâne de Raphael.

Un résultat qui ne trompe pas

D’après le résultat obtenu, il est clair que la reconstruction 3D correspond aux portraits de Raphael qui ont été dessinés à l’époque par d’autres artistes. Il y a aussi les autoportraits faits par l’artiste lui-même. Selon Mattia Falconi, expert en biologie moléculaire, ils ont enfin une preuve concrète que le squelette qui avait été exhumé en 1833 était bel et bien celui de Raphael.

En ce qui concerne la technique utilisée, les spécialistes indiquent que celle-ci ne peut reproduire que 80 % du visage original. Cependant, il ne peut y avoir aucun doute quant au propriétaire du visage.

La prochaine étape

Après cette confirmation par rapport au propriétaire du crâne, les chercheurs espèrent également faire des analyses plus poussées pour pouvoir déterminer la couleur des yeux et des cheveux du peintre italien. D’ailleurs, il était prévu d’exhumer une nouvelle fois le corps de Raphael au cours de cette année 2020 pour effectuer d’autres examens, malheureusement, la pandémie de Covid-19 a mis ce projet en suspens.

En tout cas, en attendant que les chercheurs puissent continuer leurs recherches sur le squelette de Raphael, un buste en taille réelle imprimé en 3D le représentant sera exposé au musée d’Urbino en Italie. C’est dans cette ville qui se trouve dans la région de Marche que le célèbre peintre est né.

s https://phys.org/news/2020-08-raphael-reconstructed-tomb-mystery.html