Le VLT a capturé une incroyable image de l’amas d’étoiles RCW 38

Le Very Large Telescope (VLT) de l’Observatoire européen austral, au Chili, a capturé une nouvelle image du groupe d’étoiles dévoilant une vision exquise d’une région tumultueuse de l’espace située à 5500 années-lumière de la Terre. Le VLT est doté d’un imageur infrarouge dénommé HAWK-I.

Cet instrument permet au télescope de percer les amas d’étoiles poussiéreux et d’en révéler la beauté des étoiles individuelles et les différents détails formant la zone comme de longs flots de poussière cosmique et des gaz incandescents. C’est ce qui a été révélé dans l’image capturée par le VLT de RCW 38, une zone parsemée de jeunes étoiles chaudes et massives.

VLT ESO

Ce groupe d’étoiles est situé dans la constellation de Vela et il est rempli de jeunes étoiles en pleine formation.

Des étoiles qui meurent jeunes

Le groupe d’étoiles RCW 38 se distingue des autres groupes du fait que les étoiles qui le composent sont toutes jeunes et meurent jeunes. En grandissant, certaines de ces étoiles finissent par exploser comme une supernova. L’ESO a donné plus de détails sur RCW 38 dans un communiqué de presse.

Sur l’image, nous pouvons observer la zone centrale de RCW 38, brillante et de couleur bleue, habitée par plusieurs étoiles jeunes et en cours de formation. Le rayonnement intense qui émane de ces nouvelles étoiles fait briller les gaz environnants, ce qui contraste avec les flots de poussière cosmique plus froids qui serpentent dans la région et prennent une couleur rouge et orange.

Les images de James Webb très attendues

Cette nouvelle image capturée par le VLT n’est en rien comparable aux anciennes photos prises par le télescope. Elle est juste plus claire, plus nette et a pris une vision plus large de la zone RCW 38. En observant une autre image de cette zone dans les longueurs d’onde optiques, on peut voir que ses poussières et son gaz cachent la vision de la zone et de ses planètes.

Cette image fait indéniablement partie des images les plus incroyables que nous avons pu capturer à partir des télescopes au sol. Quoi qu’il en soit, nous pouvons nous attendre à des photographies encore plus exceptionnelles lorsque le télescope spatial James Webb sera enfin opérationnel.

Crédits Photo : ESO

Mots-clés esoespacevlt