Le X-37B va reprendre du service en mai

En octobre 2019, la navette spatiale X-37B de l’US Air Force est revenue sur Terre après une mission spatiale d’environ deux ans. Il s’agissait de la cinquième mission effectuée avec succès par X-37B. Après avoir passé quelques mois sur Terre, le drone spatial de l’US Air Force s’apprête déjà à reprendre du service.

D’après le site International Business Times, le X-37B se prépare actuellement à partir pour sa sixième mission qui aura lieu en mai 2020. Comme à son habitude, l’US Air Force n’a communiqué que très peu d’informations au sujet de la mission de son drone spatial.

X-37B

Le lancement du X-37B se fera le 16 mai 2020, depuis la base de l’Air Force, au Cap Canaveral (Floride), via le lanceur Atlas V.

L’US Air Force entretient le mystère

Le X-37B est une navette spatiale construite par Boeing pour le compte de l’US Air Force. Son premier vol a eu lieu en 2010. Le X-37B fait partie du programme Orbital Test Vehicle (OTV). Cet engin fait 9 mètres de long pour une envergure de 4,5 mètres.

Depuis le premier vol du X-37B, l’US Air Force a tenu à garder l’objectif de sa mission secret. L’aspect confidentiel de cette mission a titillé la curiosité du public qui a commencé à émettre de nombreuses théories au sujet de la véritable nature des opérations de l’US Air Force.

Une mission qui devrait durer plus longtemps que d’habitude

Face aux nombreuses spéculations dont fait l’objet le X-37B, Randy Walden, le Directeur du Bureau des capacités et projections rapides de l’US Air Force, s’est contenté de dire que le X-37B servait « à des programmes de réduction de risque, des expériences et des opérations conceptuelles pour développer l’usage de véhicules spatiaux réutilisables. »

L’US Air Force n’a pas dérogé à sa règle concernant la confidentialité de ses missions. Pour preuve, on ne sait pas grand-chose de la nouvelle mission que devra accomplir le X-37B. Les rumeurs affirment que la navette spatiale essayera de battre le record de durée de la précédente mission.

Si au cours de la cinquième mission, le X-37B est resté pendant 718 jours dans l’espace, cette fois-ci, il pourrait passer environ 1000 jours en orbite. Cette information n’a pas été confirmée par l’US Air Force et est donc à prendre avec des pincettes.