Le X-37B vient de passer 400 jours en orbite et on ne sait toujours pas à quoi il sert

La navette d’essai orbital de l’US Air Force, baptisée X-37B, enchaîne les missions spatiales secrètes. Dernièrement, le vaisseau a terminé sa cinquième mission OTV-5 qui a duré quatre cents jours. L’engin avait été lancé le 7 septembre 2017 à bord d’une fusée SpaceX Falcon 9 du Launch Complex 39A, au Centre spatial Kennedy de la NASA, en Floride.

Jusqu’à maintenant, personne ne connaît la réelle utilité du vaisseau ni même ce qu’il trame au-dessus de nos têtes.

X-37B

Nombre de théories complotistes ont été avancées concernant les essais réalisés par l’US Air Force. Certains ont suggéré que le but du programme serait d’espionner ou capturer des satellites ennemis, ou de surveiller les terroirs des puissances tierces. D’autres ont évoqué des essais portant sur les boucliers thermiques ou un propulseur à effet Hall.

L’endroit où l’avion spatial atterrira n’a pas été révélé au grand public. Lors de la mission OTV-4, la navette a rejoint la terre ferme au centre spatial Kennedy de la NASA, en Floride, le 7 mai 2017.

Un épandeur thermique à structure intégrée avancée

La plupart des activités et des charges utiles X-37B ont été classées confidentielles. Les responsables de la Force aérienne ont toutefois révélé la nature d’une des cargaisons. Il s’agit de l’ASETS-II, un épandeur thermique à structure intégrée avancée.

Développée par le Laboratoire de recherche américain Air Force (AFRL), il sert à tester des dispositifs électroniques expérimentaux et des caloducs oscillants. Ces instruments seraient utiles pour des missions de longue durée dans l’environnement spatial.

Trois objectifs scientifiques principaux

À l’époque de l’OTV-4, les responsables avaient fait allusion à « des expériences et des opérations conceptuelles » liées à des véhicules spatiaux réutilisables.

Cette fois-ci, l’AFRL a souligné les trois objectifs scientifiques principaux : mesurer la performance thermique initiale en orbite, mesurer la performance thermique de longue durée et évaluer toute dégradation de la durée de vie.

Selon le calendrier de l’US Air Force, la sixième mission X-37B, baptisée B OTV-6, devrait avoir lieu l’année prochaine. Le vaisseau sera lancé à bord d’une fusée United Launch Alliance Atlas-V, à partir du Complexe de lancement spatial-41, au Cap Canaveral.

Mots-clés espace