Le Xiaomi Mi 10 Pro se montre un peu

Alors que Xiaomi s’apprête à lever le voile sur les terminaux de la série Mi 10, le Mi 10 Pro est actuellement en balade sur la Toile au travers de photos qui nous offrent un aperçu de son design.

La série Mi 10 du constructeur chinois se précise. Alors que Lu Weibing s’y est récemment prononcé, une nouvelle fuite de photos vient de se produire. Comme le souligne Gizchina, des clichés montrant le Xiaomi Mi 10 Pro dans toute sa splendeur sont apparus en ligne sur le réseau social chinois Weibo. Bien que l’image qui montre la façade soit assez floue, on voit que la dalle est incurvée sur les côtés et comporte un poinçon en haut à gauche pour la caméra frontale. En parlant d’affichage, sachez que le Xiaomi Mi 10 Pro est censé arborer un écran accusant un taux de rafraîchissement de 120 Hz.

Le Xiaomi Mi 10 Pro est apparu en ligne au travers de nouvelles photos

Certaines sources suggèrent cependant que Xiaomi optera pour une fréquence de rafraîchissement de 90 Hz.

Un processeur Snapadragon haut de gamme

Comme presque tous les flagships chinois attendus en 2020, le Xiaomi Mi 10 Pro devrait être propulsé par un SoC Snapdragon 865. Autant dire que le protocole 5G sera pris en charge. Par ailleurs, étant donné que le versant dorsal est visible sur l’un des clichés, une occasion se présente aujourd’hui pour parler de la possible configuration de l’appareil photo dorsal.

Comme vous pouvez le voir, il y a quatre caméras à l’arrière de ce soi-disant Xiaomi Mi 10 Pro. Rangées verticalement, celles-ci incluraient, selon les rumeurs, un capteur principal de 108 millions de pixels. Rappelons que le Xiaomi CC9 Pro dispose déjà d’une lentille de ce type.

Une charge rapide de 66W ?

Côté alimentation, on s’attend à ce que le Mi 10 Pro soit compatible avec une charge rapide de 66W. Malheureusement, nous ignorons la capacité de la batterie. À en croire certains médias chinois, Xiaomi prévoit d’ouvrir les précommandes de son prochain bébé le 13 février, alors que la livraison débutera le 18 février. À cause de l’épidémie de Coronavirus qui frappe la Chine, la présentation du terminal se déroulera cependant en ligne.