Le Xiaomi Mi 11 Ultra officiel, le roi de la photo et de la vidéo ?

Xiaomi a décidé d’étendre sa collection de flagships. La marque vient en effet de lever le voile sur un nouvel appareil hors norme, le très bien nommé Xiaomi Mi 11 Ultra. Un appareil prometteur et qui semble à la fois taillé pour la photo et la vidéo.

Les finitions sont comme à chaque fois soignées. Du verre, du métal, un écran dénué de bordures, un poinçon, le Mi 11 Ultra reprend à son compte les fondamentaux de la gamme.

Le Xiaomi Mi 11 Ultra
Le Xiaomi Mi 11 Ultra

La fiche technique, de son côté, est à l’image du look du téléphone : hors norme.

Xiaomi Mi 11 Ultra, le smartphone de tous les excès

L’écran, immense, atteint les 6,81 pouces de diagonale. Il s’agit bien entendu d’une dalle AMOLED, une dalle affichant une définition en QHD+ et pouvant atteindre un taux de rafraichissement de 120 Hz. Géant, y compris pour le reste. Taux d’échantillonnage tactile de 480 Hz, support du HDR10+, Dolby Vision, support du DCI-P3, Xiaomi n’a pris aucun risque et le constat est le même côté processeur.

Ici encore, Xiaomi a opté pour une puce démesurée et donc pour un Snapdragon 888. Un choix logique. Il est difficile de faire mieux à l’heure actuelle, du moins sur le marché des smartphones sous Android.

Pour accompagner cette puce, on pourra compter sur 12 Go de mémoire vive et 256 Go de stockage, respectivement en LPDDR5 et UFS 3.1. Pas de doute, le Xiaomi Mi 11 Ultra sera difficile à fatiguer.

La batterie n’est pas en reste avec une capacité de 5 000 mAh et le support de la charge rapide 67 W en filaire et en sans fil. La charge sans fil inversée ne dépassera en revanche pas les 10 W. On peut également citer la présence de la 5G, du WiFi 6, du Bluetooth 5.2 et de deux ou trois autres bricoles comme une puce NFC et un émetteur infrarouge. Le tout accompagné de deux haut-parleurs fournis par Harman Kardon.

Deux écrans, un Snapdragon 888 et un gros focus sur la photo

Mais le Xiaomi Mi 11 Ultra ne s’arrête pas là. Il embarque aussi un second écran qui est cette fois placé à l’arrière dans le prolongement du module photo. Xiaomi a une fois de plus opté pour une dalle AMOLED, avec une diagonale de 1,1 pouce et une résolution en 294 x 126. Grâce à elle, vous pourrez donc shooter des selfies avec le module photo arrière.

Un module une fois encore très convaincant et qui s’appuie sur trois capteurs principaux :

  • 50 mpx : un capteur de 1/1.12″ couplé à un grand angle composé de 8 pièces avec une ouverture à f/1.95, de l’OIS, un autofocus laser et du Dual Pixel Pro.
  • 48 mpx : un capteur de 1/2″ couplé à un ultra grand angle ouvrant à f/2.2 et pouvant aussi shooter en macro. L’optique se compose de 7 pièces différentes.
  • 48 mpx : un capteur de 1/2″ couplé à un zoom optique 5x pouvant produire un zoom hybride 10x et un zoom numérique 120x, avec une ouverture à f/4.1 et un OIS.

La caméra frontale atteint pour sa part les 20 millions de pixels, avec une optique ouvrant à f/2.2.

Sans surprise, Xiaomi promet le meilleur en photo et en vidéo, avec une polyvalence poussée à l’extrême et une efficacité hors pair. Il faudra cependant attendre d’avoir le téléphone en main pour en juger.

Le prix, vous vous en doutez, est élevé et le Mi 11 Ultra sera ainsi proposé au prix de 1 199 €. En attendant, rien ne vous empêche de lire notre test du Mi 11.