Le Xiaomi Redmi 4 se dévoile en photos

Xiaomi a enchainé les annonces dernièrement et le constructeur a visiblement encore quelques surprises en stock. Il pourrait en effet lever prochainement le voile sur un nouveau téléphone positionné sur l’entrée de gamme, et plus précisément sur le Xiaomi Redmi 4. Plusieurs photos viennent d’apparaître en ligne, des photos qui dévoilent le téléphone sous tous ses angles.

Xiaomi semble avoir mis la barre assez haut en terme de finitions, avec un design rappelant inévitablement le HTC 10. Le constructeur a en effet pourvu son téléphone d’un boitier métallique avec deux niveaux de finition, et plus précisément avec du métal brossé à l’arrière et du métal poli sur les côtés.

Xiaomi Redmi 4 : image 1

Le Xiaomi Redmi 4 dans toute sa splendeur.

L’effet est très intéressant. Peu de choses à dire en revanche sur l’ergonomie de l’appareil. Les boutons physiques sont placés sur la tranche droite et on trouve une trappe pour la carte SIM sur la gauche.

Xiaomi Redmi 4 : des finitions soignées, qui rappellent beaucoup le HTC 10

Il y aurait aussi trois boutons capacitifs sous l’écran, des boutons donnant la main sur les principales fonctions de navigation de la plateforme.

Le connecteur est placé sur la tranche du bas, encadré par deux grilles dissimulant les hauts-parleurs de l’appareil. On distingue aussi la présence d’un lecteur d’empreintes digitales à l’arrière, sous le module photo principal.

Le Xiaomi Redmi 4 serait pourvu d’une fiche technique plutôt correcte avec un SoC Helio P10 composé de huit coeurs couplés à 2 Go de RAM et 16 Go de stockage. Aucun mot sur la diagonale de l’écran ou sur la définition de la dalle pour le moment, ni même sur la définition des capteurs embarqués.

Ce que l’on sait, en revanche, c’est que le téléphone sera livré avec Android 6.0 Marshmallow et la toute dernière version de la plateforme maison, MIUI 8.0. Il devrait en outre être proposé au même prix que le modèle précédent, soit à une somme située sous la barre des 100 $.

Xiaomi Redmi 4 : image 2

Jolie bête, n’est ce pas ?