Leap Motion est de retour avec une nouvelle plateforme de réalité augmentée

Leap Motion a marqué les esprits en 2013 en lançant un boîtier capable d’analyser les gestes de l’utilisateur. Par la suite, la société a lancé une série de partenariats avant de se faire un peu plus discrète. Elle est cependant de retour cette semaine avec le Project North Star, une plateforme particulièrement ambitieuse.

La réalité augmentée a beau être dotée d’un fort potentiel, son coût la rend inaccessible pour la plupart des utilisateurs.

North Star

Microsoft et ses partenaires l’ont d’ailleurs bien compris et ils ont ainsi lancé une collection de plusieurs casques, des casques proposés pour certains à un prix relativement abordable.

Project North Star, un projet pour rendre la réalité augmentée accessible

Leap Motion ne compte pas rester assis les bras croisés et l’entreprise vient ainsi de lever le voile sur une toute nouvelle plateforme de réalité augmentée du nom de Project North Star.

Extrêmement ambitieuse, cette dernière exploite le système de suivi des mains mis au point par l’entreprise et elle permettra ainsi aux utilisateurs de manipuler des créations virtuelles sans avoir besoin de se munir de gants ou de contrôleurs spécifiques.

Ce n’est cependant pas le plus intéressant, car cette plateforme versera également dans l’open source et elle pourra donc être librement utilisée par les constructeurs. En outre, elle s’accompagne d’un cahier des charges complet, un cahier décrivant le fonctionnement d’un casque extrêmement abordable.

Bientôt des casques RA à moins de 100 $ ?

En effet, pour promouvoir sa plateforme, Leap Motion a joint au dossier un référentiel complet dans laquelle la société recommande l’utilisation de deux écrans LCD de 3,5 pouces capables d’afficher – par oeil – une résolution en 1600 x 1400 et un champ de vision de 95° vers le haut et de 70° en largeur avec une rémanence de 120 images par seconde.

Associé au capteur de suivi des mains de l’entreprise, ce casque sera en mesure de délivrer toutes les expériences rendues possibles par la plateforme, le tout à un coût extrêmement bas. D’après Leap Motion, le Project North Star permettra aux constructeurs de produire des casques et des visières dont le coût ne dépassera pas les 100 $.

L’entreprise a donc la ferme intention de tout faire pour démocratiser sa technologie et prendre ainsi le dessus sur ses concurrents. À première vue, cette plateforme ne manque pas d’intérêt, mais il faudra sans doute attendre encore un peu afin de savoir quelles seront exactement ses possibilités… et ses limites.

Mots-clés leap motion