L’Ecosse a maintenant son propre reptile marin préhistorique et il ne s’agit pas de Nessie

En 1959, un amateur de paléontologie du nom de Brian Shawcross a découvert le fossile d’un grand reptile marin en Écosse. Il l’a trouvé dans des couches sédimentaires situées près du loch Storr, sur l’île de Skye, au nord-ouest de l’Écosse. D’après les estimations, la créature aurait vécu il y a 170 millions d’années.

Durant l’époque du Jurassique moyen, qui s’étendait de -176 à -161 millions d’années environ, l’île était submergée d’eau.

Vidéo monstre Loch Ness

Crédits Pixabay

Brian Shawcross avait confié le fossile au National Museum of Scotland. En 2015, financée par une société de production d’énergie, une équipe de scientifiques a effectué des recherches sur les restes de l’animal. Ils l’ont décrit comme un ichtyosaure, un reptile marin similaire aux dauphins qui date de l’époque des dinosaures.

En l’honneur de son découvreur, l’espèce a été baptisée « Dearcmhara shawcrossi », ce qui peut étymologiquement être traduit comme « lézard marin de Shawcross ». Les résultats de l’étude ont été publiés dans Scottish Journal of Geology.

Un redoutable prédateur marin

Selon la description faite par les experts, le Dearcmhara shawcrossi est un ichtyosaure de taille moyenne. C’était un animal à sang chaud qui vivait dans des mers chaudes et peu profondes. Le prédateur se nourrissait essentiellement de poissons et de calmars. Il aurait également chassé des petits requins, voire des dinosaures.

En effet, des dents, des os et des empreintes de dinosaures ont été retrouvés sur cet endroit qui était autrefois inondé d’eau. Selon les scientifiques, ces vestiges appartenaient à des dinosaures qui se sont aventurés près des eaux peu profondes pour s’hydrater. Ils se seraient probablement noyés. Ils auraient également pu être attaqués par le reptile. Parmi eux, il y avait des sauropodes herbivores et des théropodes carnivores.

Un nageur particulièrement fort ou rapide

En outre, les restes de la créature ne sont pas complets. Par contre, si l’on en croit la forme d’un os dans ses nageoires antérieures, c’était probablement un nageur particulièrement fort ou rapide.

À la différence du monstre de Loch Ness, qui fait fantasmer les gens de la localité et les touristes jusqu’à aujourd’hui, le Dearcmhara shawcrossi était bel et bien réel. Ce prédateur d’au moins quatre mètres de long est le premier fossile de reptile marin retrouvé en Écosse.

Mots-clés paléontologie