L’Ecran Magique va bientôt faire son grand retour

L’Écran magique a bercé l’enfance de nombreux trentenaires. La mienne, notamment. Oui, et il va bientôt faire son grand retour, dans une version réactualisée et remise au goût du jour. Tenez, pour preuve, cette fois, il aura réellement droit à un écran. Rien n’arrête le progrès.

L’Écran magique n’est pas de toute première jeunesse. Il a effectivement été inventé à la fin des années 50 par un certain André Cassagnes.

Ecran magique 2017

L’Écran magique va bientôt faire son retour.

Le plus amusant, c’est que ce dernier ne se destinait absolument pas à devenir inventer. En réalité, il était censé devenir boulanger et reprendre le commerce de ses parents.

L’Écran magique, une invention qui date des années 50

Toutefois, à l’adolescente, André a développé une allergie à la farine et il a été obligé de changer de voie. Il a alors trouvé un poste d’électricien pour une entreprise du nom de Lincrusta.

Un matin, en intervenant sur un chantier, notre ami s’est rendu compte que la poudre d’aluminium avait la fâcheuse tendance à adhérer au verre. Amusé, il a alors commencé à tracer des formes avec la pointe d’un stylet.

Il a alors eu l’idée d’aller plus loin et d’utiliser les étranges propriétés de cette poudre pour créer une ardoise capable de s’effacer. L’Écran magique est né de cette expérimentation et il a été présenté pour la toute première fois à la foire aux jeux de Nuremberg en 1959. Impressionnée par son invention, une entreprise américaine du nom d’Ohio Art Company lui a proposé son aide pour lancer la production du jouet à grande échelle.

Un nouveau modèle en vue

André a accepté et la toute première version de l’appareil est arrivée sur le marché en 1960.

Depuis, bien sûr, l’Écran magique a perdu de sa superbe, mais Spin Master a bien l’intention de lui offrir une seconde jeunesse. L’entreprise a effectivement racheté les droits d’exploitation de l’appareil l’année dernière et elle s’est associée avec BoogieBoard pour développer une nouvelle version de l’ardoise, une version dotée cette fois d’un écran LCD.

Les deux roues blanches seront toujours de la partie, bien sûr, mais les enfants pourront aussi utiliser un stylet pour dessiner directement sur l’écran. Le meilleur reste à venir, car le jouet arrivera dans le commerce à l’automne et il sera proposé autour d’une vingtaine de dollars.

Mots-clés insolite