L’écran pliable de Samsung se dévoile en vidéo

Samsung était présent sur un salon professionnel organisé à San Francisco par Society for Information Display et le constructeur a profité de l’occasion pour présenter un nouvel écran capable de s’enrouler sur lui-même, un écran qui équipera peut-être le futur Galaxy X. Slashgear était sur place et le site a profité de l’occasion pour tourner une vidéo.

Le géant sud-coréen ne se contente pas de produire des smartphones ou des tablettes. Il est aussi présent sur le secteur des semi-conducteurs et sur celui des écrans.

Ecran pliable Samsung

Cet écran est capable de s’enrouler sur lui-même. Stupéfiant.

Les organisateurs de la Display Week l’ont donc invité à exposer ses dernières créations sur leur salon, un salon qui se déroule en ce moment même à San Francisco, au vénérable Moscone Convention Center.

Un écran pliable, capable de s’enrouler sur lui-même

Si Samsung a présenté plusieurs dalles, c’est surtout un de ses produits qui a attiré l’attention des personnes présentes sur place : un écran capable de s’enrouler sur lui-même, comme un parchemin ou une feuille de papier.

Le constructeur avait d’ailleurs bien fait les choses puisqu’il avait été installé dans un caisson transparent, et attaché à un rouleau équipé d’un moteur.

L’écran en question atteint une diagonale de 5,7 pouces et il fait bien évidemment la part belle à la technologie AMOLED. Malgré son évidente souplesse, il est capable d’afficher une définition de type Full HD 1080p, et donc du 1 920 x 1 080. Il ne dépasse pas les 0,3 millimètre en épaisseur avec un rayon de 10 millimètres lorsqu’il est enroulé sur lui-même.

Bien qu’il soit difficile de se faire une idée de son rendu sur cette vidéo, les couleurs semblent à la fois vives et lumineuses. Samsung n’a visiblement pas fait les choses à moitié de ce côté-là et c’est plutôt une bonne nouvelle.

Tout n’est cependant pas parfait. Cet écran n’est en effet pas tactile. Pas en l’état du moins. Pour que nous puissions manipuler les éléments affichés, il faudra donc l’enrichir d’une couche supplémentaire et cela risque bien évidemment d’avoir un impact sur sa souplesse et sa flexibilité.

En outre, on ne sait pas nom plus combien de torsions pourra subir cet écran avant de rendre l’âme.

Ceci étant, cette démonstration a au moins le mérite de nous donner une vague idée de ce qui nous attend. A terme, cet écran pourra en effet équiper nos smartphones et il ne serait d’ailleurs pas étonnant que le Galaxy X fasse appel à ses services.

Mots-clés samsungvidéo