L’église engloutie du lac Iznik continue de révéler ses secrets

Mustafa Şahin, chef du département d’archéologie de l’Université Bursa Uludağ, a effectué plusieurs années de recherches avant de découvrir l’ancienne église et d’autres ruines submergées dans un lac en Turquie. Cette basilique aurait été enfouie sous le lac Iznik à cause d’un terrible tremblement de terre survenu en 740 après J.C. Sombrée sous l’eau, elle a été oubliée jusqu’à sa redécouverte, plus d’un millénaire plus tard.

La recherche, soutenue par les arpenteurs du gouvernement local, a permis de dénicher encore plus de trésors archéologiques. Les photographies aériennes du lac, capturées en 2014, ont permis à l’équipe de chercheurs de détecter la présence des ruines d’un temple païen enfouies sous le basilic avec de nombreux artefacts.

OceanCleanup

L’église a été édifiée selon les normes des basiliques romaines sur les rives du lac à Nicée, l’actuel Iznik. Actuellement, elle se trouve à trois mètres sous l’eau et à cinquante mètres de la rive du lac d’Istanbul ou Constantinople, le centre oriental de l’Empire romain.

Histoires et légendes

« Lorsque j’ai vu les images du lac pour la première fois, j’ai été très surpris de voir une structure d’église aussi claire. Je faisais des études de terrain à Iznik depuis deux mille six, et je n’avais pas découvert une structure aussi magnifique comme celle-là », a déclaré l’archéologue.

Un employé du musée archéologique d’Iznik a raconté que l’empereur Constantin le Grand a construit cette basilique en l’an 313 à la mémoire de Neophytos. Mis à mort à Nicée par les Romains en l’an 303, sous le règne de l’empereur Dioclétien, ce martyr chrétien a rendu cette ville très célèbre.

C’est ainsi que l’empereur Constantin le Grand publia l’édit de Milan, établissant la tolérance religieuse au christianisme dans tout l’Empire romain. Il convoqua, ensuite, le premier conseil des dirigeants de l’église pour déterminer les croyances fondamentales de la religion, qu’il imposera dans tout l’empire païen.

La découverte concerne les ruines d’un temple païen d’Apollon. Les chercheurs l’ont trouvé grâce aux pièces de monnaie et de nombreux artefacts encore plus anciens que celui du christianisme. Au début de la période chrétienne, Apollon, le dieu gréco-romain du soleil, était parfois confondu avec Jésus.

Selon les archives romaines, c’était l’empereur Commodus qui aurait construit ce temple du temps de son règne, entre 180 et 192,

Un musée sous-marin en 2019 ?

Le gouvernement local a ordonné l’officialisation du site pour valoriser sa richesse historique. Les portes du premier musée archéologique sous-marin de la Turquie s’ouvriront aux visiteurs en 2019.

Des bâtiments et une tour de 20 mètres de haut y seront construits pour permettre aux curieux de contempler les ruines.  Un complexe muséal et un club de plongée seront également établis. Une passerelle menant jusqu’au site sera installée au-dessus du lac. Il y aura également une salle vitrée où les visiteurs de l’ancienne église pourront prier.

Mots-clés archéologie