Leica T : un hybride bien dans son époque

Leica profite d’une solide réputation dans le milieu de la photographie numérique, ce qui n’empêche pas le constructeur de rechercher l’innovation. Il vient d’ailleurs de le prouver une nouvelle fois en levant le voile sur le Leica T, un hybride plutôt à l’aise dans son époque. Au programme, un capteur hérité du Leica X Vario, un écran tactile, une puce WiFi et un boitier en aluminium aux lignes très modernes. Un boitier qui pourrait d’ailleurs perturber les puristes et tous ceux qui vouent un culte à la vénérable marque.

Il faut bien l’avouer, le Leica T ne peut pas laisser indifférent. Son boitier monobloc en aluminium joue la carte de la modernité et il se situe finalement aux antipodes des autres appareils de la marque. Il en va évidemment de même pour l’ergonomie puisque les habituels barillets disparaissent au profit de molettes intégrées à même la coque.

Leica T : image 1

Côté boutons, le Leica T joue plutôt la carte du minimalisme. En dehors de ces molettes, du déclencheur et du bouton permettant de lancer l’enregistrement d’une vidéo, on ne trouve aucun contrôle physique. Pour piloter l’appareil, il faudra finalement s’appuyer sur son écran tactile. Point intéressant, le célèbre fabriquant a opté pour des menus clairs, minimalistes et personnalisables. Il sera donc possible de mettre en avant les fonctions que l’on utilise le plus.

Pas de viseur intégré, mais une griffe pour des accessoires optionnels

Ce fameux écran servira également à la visée puisque le boitier n’embarque pas de viseur. Si besoin est, vous pouvez toujours investir dans un EVF optionnel qui viendra se positionner sur la griffe dédiée aux accessoires. C’est aussi à cet endroit que viendra se placer un éventuel flash. Puisqu’on en est à évoquer les achats supplémentaires, sachez que Leica commercialise aussi une bague pour adapter les objectifs M sur son nouveau boitier à monture T.

Mais qu’en est-il des spécifications techniques du boitier. Sur ce terrain, Leica ne dévoile pas grand chose mais il est tout de même question d’un capteur APS-C de 16,2 millions de pixels hérités du Leica X Vario et du Leica X2, mais aussi d’une nouvelle puce de traitement censée améliorer le rendu des images capturées par l’entremise du boitier. L’écran tactile, pour sa part, atteint les 3,7 pouces.

Le Leica T marque également l’arrivée d’une nouvelle monture. Le fabriquant va donc l’accompagner de quatre objectifs dédiés : un Vario-Elmar 18-56mm f.3,5-5,6, un Summicron 23 mm f/2.0, un Super-Vario-Elmar 11-23mm f/3,5-4,5 et un Vario-Elmar 55-135mm f/3,5-4,5. Seuls les deux premiers cailloux seront disponibles au lancement du boitier, lancement prévu pour le 26 mai prochain.

Et le prix alors ? Sans grande surprise, il faudra compter 1 500 euros pour le boitier nu, 1 450 pour le zoom et 1 600 pour le second objectif.

Mots-clés leicaleica t