Leiji Matsumoto, hospitalisé à Turin suite à un malaise, va mieux

Alors qu’il se trouvait à Turin dans le cadre de la célébration des 40 ans d’Albator à la télévision italienne, Leiji Matsumoto a été victime d’un malaise. Après avoir été hospitalisé, le célèbre mangaka a pu rentrer au Japon dans un état de santé n’étant pas jugé alarmant.

Artisan de nombreux mangas et animes devenus cultes comme Yamato, le cuirassé de l’espace, Capitaine Albator ou encore Galaxy Express 999, Leiji Matsumoto était en déplacement le mois dernier à Turin, en Italie. Il était ainsi prévu qu’il prenne part à une série d’évènements visant à célébrer les 40 ans de l’anime Captain Harlock (Albator) à la télévision italienne.

BA française Albator

Le mangaka était entre autres censé signer des autographes au Cinema Massimo. Anime News Network rapporte que Leiji Matsumoto n’a eu le temps d’échanger qu’avec un nombre réduit de fans avant d’être victime d’un malaise. Ce dernier a nécessité son hospitalisation à Turin le vendredi 15 novembre dernier.

Leiji Matsumoto, en voie de rétablissement, est rentré au Japon

L’artiste de 81 ans a subi un traitement d’urgence ayant notamment consisté en la pose d’une sonde d’intubation endotrachéale. Le 20 novembre, il quittait les urgences pour être transféré à la zone de rétablissement. Ce n’est que ce mercredi qu’il lui a été permis de quitter l’établissement médical, ce que M. Matsumoto a fait non sans exprimer sa reconnaissance au personnel s’étant occupé de le remettre sur pied.

Les informations communiquées par l’hôpital tendent donc un peu plus à rassurer après des rumeurs alarmantes. L’Asahi Shimbun s’était ainsi fait l’écho d’un état grave du mangaka et que ce dernier pouvait avoir été victime d’un AVC (accident vasculaire cérébral). L’agence d’information Kyodo News n’avait pas tardé à percer l’abcès en relatant que les examens médicaux pratiqués sur Leiji Matsumoto n’avaient rien révélé de grave.

On ignore cependant si, lorsque Leiji Matsumoto aura pleinement récupéré, il sera question de le faire revenir en Italie pour permettre au public qui l’avait loupé de profiter de sa présence. Ajoutons que dans un souci de préserver le monstre sacré suite à son malaise, il avait été décidé d’annuler sa participation au festival Kita-Q International Manga Fest le 30 novembre dernier à Kitakyushu (préfecture de Fukuoka, Japon).